MÉTHODE DES CODES COULEURS.

Apprendre un cours ne s’apparente nullement à la lecture d’un livre. On vous demande d’intégrer des connaissances dans le but de les restituer. Ainsi, il existe un moyen simple et efficace de les retenir sur le long terme : le code couleurs.

 

Principe de la méthode

Il consiste à attribuer de façon organisée une couleur de surlignage ou et/de soulignage à chaque mot ou groupe de mots, en fonction d’un code que vous aurez vous-même créé.

Le code couleurs se base sur le principe psychologique inconscient d’association. (et oui, encore elle).

Exemple avec les publicités

C’est ce même principe qui met en exergue une voiture sportive à l’aide d’une jolie femme plantée à côté. Sa puissance est double : non seulement il fonctionne réellement (de nombreuses études sociologiques l’ont déjà prouvé), mais il est en outre très largement sous-estimé par ses cibles. C’est pour cela que l’association est si présente dans le milieu de la publicité (et oui, je vous assure que la cuisine ultra-moderne que vous apercevez dans la pub d’un yaourt vous incite à en acheter, ainsi que l’actrice ou l’acteur qui le savoure).

 

Pour vos cours, c’est pareil

Il en est de même pour vos cours. Lorsque vous associez un mot à une couleur, qui correspond à une catégorie dans laquelle vous rangerez tous les mots de la même famille, vous aidez votre cerveau à organiser vos connaissances, donc à les retenir. Le fait de surligner et/ou souligner vos cours possède en plus un autre avantage indirect : il vous oblige à rester concentré, au moins lors de la première lecture de ceux-ci. Vous n’aurez donc pas la désagréable impression d’arriver en bas d’une page en réalisant que vous n’avez pas la moindre idée du sujet qu’elle traite…

 

Exemple avec un de mes cours

Voici un petit exemple qui illustrera à merveille ce que je vous ai dit plus haut (étant étudiant en médecine, je ne résiste pas à la tentation de le tirer de mes fiches).

 

La galactophorite

C’est une infection à Staphylocoque de la glande mammaire.

Clinique : idem lymphangite, mais avec un test de Budin positif.

 

Traitement :

Arrêt de l’allaitement du côté atteint

Antalgiques par voie orale

Hygiène locale du mamelon

Antibiothérapie après prélèvements bactériologiques locaux.

 

Voici le code utilisé ci-dessus :

Bleu : les titres

Vert : les sous-titres (ou les listes)

Violet : les germes

Rouge : les éléments très importants (syndromes, tests, maladies…)

Rose : les médicaments

Orange : les mots clefs échappant aux catégories ci-dessus

 

Il vous semble certainement brouillon et lourd, et rend votre lecture difficile ; c’est parce que ce ne sont pas vos codes, ni vos couleurs. Inventez-les vous-même en fonction des catégories récurrentes dans vos cours. Sachez que pour moi, le paragraphe d’exemple est beaucoup plus clair lorsqu’il est surligné, et sa lecture est non seulement plus rapide, mais aussi hiérarchisée.

N’hésitez pas à y associer du soulignage, et à faire varier l’épaisseur du trait de fluo en fonction de l’importance de l’information, ou de sa hiérarchie (gros titres en bleu épais, et petits titres en bleu fin par exemple).

 

Votre cerveau est un fainéant qu’il convient de ménager avec des associations claires : les couleurs !

 

Tristan

Leave a Comment

Filed under Non classé

Comments are closed.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>