APPRENTISSAGE & ALIMENTATION.

L’intelligence et la mémoire ne se nourrissent pas que d’enseignement ou d’entraînement, c’est aussi dans l’assiette que ça se joue. Si une alimentation équilibrée en est la clé de voûte, optimiser certains de nos apports permet d’agir sur nos fonctions intellectuelles et nos facultés d’apprentissage.

 

Mangez bien pour travailler mieux

Pendant les périodes où l’on travaille beaucoup, on a souvent trop tendance à négliger son alimentation. On a beau savoir que bien manger est important pour travailler, pourtant, c’est pendant les périodes de révisions qu’on on se lâche le plus et que l’on se nourrie un peu n’importe comment : pizzas, kebabs, burgers, chips, sodas… c’est une erreur, car ce que vous avalez a un effet direct sur vos facultés intellectuelles. Ce post vous aidera à remettre de l’ordre dans tout ça et vous indiquera les aliments qui amélioreront vos performances en terme de concentration et de mémoire.

 

 

Les aliments à favoriser sont les féculents, les fruits et les légumes.

Pourquoi ? Selon Aurélie Marino, diététicienne et nutritionniste diplômée d’État, les féculents, c’est le carburant ! Et notre cerveau raffole de féculent, et ce, même pendant que nous dormons. Donc pour optimiser aux mieux vos capacités intellectuelles, mangez et ne vous limitez pas en pâtes, riz, semoule ou en purée !

 

N’oubliez pas vos collations de 10h30 et 17h ! Dans ce post sur la concentration, j’explique qu’il est capital d’avoir un apport régulier en glucides pour pouvoir être bien concentré. Bien sur, l’objectif n’est pas de prendre 10 kg en un an, mais d’optimiser sa concentration. Le goûter idéal est un morceau de pain avec des carreaux de chocolat, et une boisson sans sucre. Moi mes gouters se composent de galettes de riz au chocolat noir et d’une bouteille d’eau.

Les fruits oléagineux (les amandes, les noix, les noisettes), sont aussi une bonne alternative car ils sont très riches en acides gras essentiels (si on les consomme avec modération, car ils sont aussi très caloriques).

 

Il faut aussi manger des fruits ou des légumes à tous les repas. Selon Aurélie Marino, ils sont indispensables pour les apports en fibres, en eau, en vitamine et en minéraux. Préférez-les fruits et légumes de saison, qui sont plus frais et moins chers, et abstenez-vous des conserves pour éviter les déperditions en vitamines.

 

Favorisez aussi les céréales, les œufs, les huiles d’olive et de colza

Pour les apports en vitamines B et en oligo-éléments essentiels pour la mémoire, il faut consommer des produits céréaliers comme du pain complet, des lentilles ou des haricots rouges. Ainsi que des fruits de mer et du fromage. Un repas équilibré comprend aussi un petit morceau de viande, de poisson, ou des œufs.

Pour la mémoire, on peut aussi majorer ses apports en oméga 3 en mangeant des sardines ou du maquereau en conserve, et en cuisant alternativement ses repas avec de l’huile de colza et de l’huile d’olive. Il faut aussi privilégier les aliments riches en vitamine C comme les agrumes, fruits et autres légumes frais.

 

 

Les aliments à éviter sont les repas riches en gras, les sodas et le café en excès. 

De manière générale, il faut éviter les repas trop gras, comme les fast-foods. Ils sont longs et difficiles à digérer, ce qui provoque un état de fatigue et peut vous fait faire piquer du nez pendant que vous travaillez. Les sodas contiennent beaucoup trop de sucre rapide et n’ont aucun intérêt nutritionnel. Ils peuvent, eux aussi, créer des coups de pompe en faisant grimper puis chuter d’un coup la glycémie.

Même si la tentation est grande pendant que vous bossez, il faut absolument se limiter en café et en thé, pas plus de 3 tasses de café ou thé par jour grand maximum. La caféine en grande quantité, est mauvaise sur le long terme car peut créer un état de tension intérieur et de stress favorisant les insomnies, les crises d’angoisse et les pétages de plomb.

 

Pour les repas sur le pouce. 

Si vous n’avez pas le temps de vous faire à manger et que vous devez déjeuner dehors, l’idéal est un sandwich de type poulet et crudités : le pain pour les féculents, le poulet pour les protéines et les crudités pour les vitamines et minéraux. Et en dessert, un fruit ou un yaourt. Encore une fois, évitez les fast-food et autres dessert/boissons à indice glycémique trop élevé pour ne pas vous endormir en cours après le déjeuner.

 

En résumé, dans votre liste de courses idéale, il faudra que l’on retrouve :

 

  • Des féculents (riz, pates complètes, pain, purée de pomme de terre, semoule…).
  • Des protéines (les viandes blanches de préférence : dinde, poulet, poisson, œufs, etc…).
  • Des fruits et légumes de saison.
  • Du fromage blanc, de l’huile d’olive, des amandes, noix et noisettes.

 

En achetant des aliments de base (les œufs, le pain, les fruits et les légumes), non transformés ou cuisinés, vous dépenserez moins et vous mangerez mieux. Pensez également à faire vos courses l’estomac plein pour ne pas être tenté par tout ce que vous voyez dans les rayons.

 

Tristan

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK POUR ÊTRE TENU AU COURANT DES PROCHAINS ARTICLES : https://www.facebook.com/blogPACES

1 Comment

Filed under Non classé

One Response to APPRENTISSAGE & ALIMENTATION.

  1. Justine

    Article intéressant qui fait une bonne piqûre de rappel !:) Tu pouvais aussi rappeler de boire beaucoup d’eau tout au long de la journée aussi.
    Je suis en D1 mais prends toujours le temps de lire tes articles ! Penses-tu faire un blog sur des conseils pour l’ECN ? (ce serait super!)
    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>