MÉTHODE DES Q/R ou DES CARTES MÉMOIRES.

La méthode de Leitner se base sur les cartes mémoire, que j’appelle aussi, la méthode des Questions/Réponses, qui se présentent généralement sous la forme de feuilles cartonnées avec, au recto, une question sur l’information à apprendre et, au verso, l’information proprement dite.

 

Principe de la méthode

En appliquant cette méthode à vos cours, cela revient à vous poser des questions sur le contenu que vous cherchez à apprendre, à la manière d’un QCM au recto du carton et de sa réponse (l’information que vous voulez mémoriser) au verso.

Cette méthode est très efficace car, un peu comme le jeu Trivial Poursuit, elle permet de s’auto-évaluer de manière ludique, sous la forme de questions.

 

Space-Learning

Dans le système de Leitner, les cartes mémoire sont rangées dans trois ou cinq boîtes différentes, par ordre croissant de connaissance. Dans la première boîte, on met donc les cartes que l’on vient d’apprendre et que l’on ne connaît pas très bien et dans la dernière, celles dont on se souvient parfaitement. Ce système utilisant la répétition espacée, on va donc réviser très fréquemment (tous les jours) les cartes de la première boîte, moins celles de la deuxième (tous les 4 jours) et ainsi de suite (la 3ème boite tous les 10 jours, la 4ème tous les mois, la 5ème tous les 6 mois)

Capture d’écran 2017-02-13 à 08.36.56

A chaque révision, si on reconnaît avec succès la carte, on la fait passer dans la boîte suivante. Si ce n’est pas le cas, on la remet dans la première boîte ou dans la boîte précédente.

En fin de compte, le but est bien entendu de faire passer toutes les cartes dans la dernière boîte et de faire en sorte qu’elles y restent. Au bout de plusieurs répétitions de plus en plus espacées, les informations finissent par passer dans la mémoire à long terme.

 

Ajout d’un barème de point

Cette méthode peut même devenir encore plus ludique si vous ajoutez à cela des points pour chaque question. Vous aurez alors la possibilité d’avoir une note totale que vous pourrez reporter sur votre tableau de bord et ainsi voir votre progression au fil des répétitions.

Personnellement, je me note sur 100. Si mon cours fait 202 points et que j’ai obtenu 130 points, je fais le calcul suivant pour avoir une note sur 100 : 130/2,02 = 64%.

Mes notes varient de 40 à 60% lors du J0, pour atteindre 60-70% à J3 et 80-90% à J10.

 

Exemple avec un de mes cours de pédiatrie et d’obstétrique :

 

Q : Quelles sont les pathologies que l’on dépiste à la naissance par le test de Guthri ? (7 points)

R :

  • Mucoviscidose
  • Hypothyroïdie
  • Déficit en MCAD
  • Hyperplasie des glandes surrénales
  • Hypothyroïdie
  • Phénylcétonurie
  • Drépanocytose (chez les nouveau-nés à risques)

 

Q : Quelles sont les familles de médicaments à risque tératogènes ? (9 points)

R :

  • Dérivés de la vitamine A
  • Thymorégulateurs
  • Anticoagulants oraux
  • Antithyroïdiens de synthèse
  • Chimiothérapie (MTX)
  • Analogue de la prostaglandine
  • Antiépileptiques
  • Immunosuppresseur
  • Virostatiques

 

Exemple avec un de mes cours d’anat de PACES : 

Q : Quelles sont les différents os du carpe ? (9 points)

R :

  • La première rangée comprend de dehors en dedans : le scaphoïde, le lunatum, le triquetrum, le pisiforme ;
  • La deuxième rangée : le trapèze, le trapézoïde, le capitatum, l’hamatum et l’hamulus de l’hamatum.

 

 

Limites et Solutions

Un système en théorie efficace, difficilement utilisable en pratique

 

Limite de la méthode 

C’est une technique très puissante, car adaptée au fonctionnement de notre cerveau. Cependant, elle présente un inconvénient de taille : elle est extrêmement complexe à mettre en œuvre niveau organisation.

Pour l’appliquer correctement, il faudrait logiquement calculer, pour chaque carte mémoire, la durée nécessaire entre chaque répétition, puis établir un planning précis de vos futures révisions. Ce qui est très difficile à réaliser.

 

Solution

Mais heureusement, il existe des logiciels et des applications cumulant la répétition espacée et la méthode des Questions/Réponses : ces applis ont pour avantage de calculer les bons intervalles de répétition et se chargent de la planification des répétitions dans votre agenda.

 

Avant, j’utilisais Supermemo mais depuis 1 ans j’utilise un autre logiciel beaucoup plus intuitif : 

  • Anki :

Sans doute le plus connu, Anki a l’avantage d’être extrêmement modulable et permet de créer ou d’importer ses propres paquets de cartes mémoire. La création de cartes est assez riche, puisqu’il est possible d’y ajouter des sons ou des images. Le service AnkiWeb permet de réviser depuis divers appareils ayant accès à Internet.

Anki a en revanche l’inconvénient d’être assez rudimentaire : il est simple et efficace, mais n’est pas très bien présenté.

Je vous ferai un prochain post sur Anki. ;)

 

Tristan
REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK POUR ÊTRE TENU AU COURANT DES PROCHAINS ARTICLES : https://www.facebook.com/blogPACES

3 Comments

Filed under Non classé

3 Responses to MÉTHODE DES Q/R ou DES CARTES MÉMOIRES.

  1. Lina

    Salut Tristan ! :)
    T’appliquais tjrs la méthode des J avec cette méthode ? Je suis actuellement en paces et j’aimerais tester cette méthode mais j’ai peu de ne pas réussir à tenir la méthode des J + la methode des Q/R.. j’aimerais ton avis stp ^^

  2. Galteau Morgan

    Salut Tristan,
    Je suis en PACES et j’aimerai témoigner de l’efficacité d’Anki
    Je ne suis pas spécialement un génie, ni quoi que se soit, et franchement je dois dire que utiliser Anki à sauver ma PACES :D
    Au début, je l’utilisais pour apprendre les détails des cours comme les dates etc.. mais à la fin je l’ai utilisé de façon complètement abusive, avec plus de 15000 cartes à l’heure actuelle…
    Résultat, 102ème au concours primant du premier semestre ;)
    A présent je suis au deuxième semestre de ma P1 et en fouillant un peu, on peu se rendre compte que Anki est extrêmement complet, et qu’on peut ajouter des extensions sur le logiciel disponible sur AnkiWeb (notamment les cartes « occlusion » pour cacher une partie d’une image sont vital pour moi en anatomie et font que je suis plutôt bon dans une des matières les plus dur de ma Fac ^^)
    Enfin voilà, tous ça pour dire que Anki, c’est la vie !

    Morgan Galteau, étudiant à la fac de Nantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>