Pourquoi faire des plannings que nous ne suivons pas ?

Le problème de faire des planning en P1, est souvent d’en faire un trop chargé ! Car on a toujours la tentation de remplir tous les créneaux horaires disponibles.

Or c’est une erreur de ne pas laisser de la place aux imprévus dans son planning. En PACES, il ne faut jamais planifier plus de 75% de son temps.

 

Les imprévus : rajout de cours, séance d’ED, de tutorat non prévu, apprentissage plus long que prévu, etc …

 

Grands galets, petits cailloux et grains de sable

En PACES, si on se laisse déborder par les imprévus, on peut rapidement se perdre dans la quantité de chose à faire.

Pour prendre une image classique : un seau rempli de sable ne laisse pas la place à de grands galets alors qu’un seau rempli de grands galets laisse de la place à des petits cailloux, puis du sable (et de l’eau ensuite).

Les grands galets sont les objectifs importants de la journée, et les grains de sable les tâches souvent pas très urgentes que l’on pourrait facilement reporter dans le temps (ou tout simplement éliminer du planning)…

Pour éviter ce problème, il faut d’abord mettre les grands galets puis ajouter quelques cailloux (petites tâches), en laissant ainsi une place pour les imprévus.

 

Planifier sa journée ni trop ni pas assez

En pratique j’applique deux principes : les MIT ou PIT (« Most Important Task » ou « Tâches les Plus Importantes ») et les « Big Rocks » ou « Grands galets ».

Chaque soir il faut se fixer 2 ou 3 « grands galets » pour la journée à venir.

Ceux ci représentent les objectifs ou priorités les plus importantes du lendemain. 

Ces objectifs réalisés signifieront que la journée a été réussie, même si on n’a rien pu faire d’autre.

 

Ces taches les plus importantes correspondent :

  • Aux J+0 (soit l’apprentissage du cours de la journée)
  • Aux J+3 (soit le 1er rappel)
  • Sans oublier les 45 min – 1 heure d’exos de physique, chimie ou autre…

–> Voir article sur les rappels

Les « grands galets » sont prioritaires sur tout le reste, en aucun cas se coucher avant de les avoir faits.

Une fois ces priorités accomplies, il peut rester de la place pour les petits cailloux :

  • Les rappels J+10
  • Les rappels J+30

et pour les grains de sable :

  • Les séances d’ED, de tutorat
  • Aller en cours, etc…

Attention, il ne faut pas être trop ambitieux au départ et ne pas viser 5-6 « grands galets » dans la journée. Pas plus de 3 par jour !

Ces 3 Big Rocks doivent devenir un rituel dans vos journées, c’est en faisant la part des choses entre ce qui est important et ce qui l’est moins que vous ne vous perdrez pas dans cette montagne de choses à faire en P1.

galets-2

 

Tristan

—> Vous pouvez me suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/from_tristan_to_titan/

 

—> REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK POUR ÊTRE TENU AU COURANT DES PROCHAINS ARTICLES : https://www.facebook.com/blogPACES

Be Sociable, Share!

6 Comments

Filed under Non classé

6 Responses to Pourquoi faire des plannings que nous ne suivons pas ?

  1. Richard

    Super post, c’est vraiment ce dont j’avais besoin parce que j’ai tendance à tout faire mal plutôt que de faire moins et mieux, je vais appliquer cette méthode en espérant que ça porte ses fruits ! Merci à toi 😉

  2. Nelly

    Salut ! Merci pour ce post
    J’aurais juste une question : si on n’a pas le temps de faire les J10, J30, etc c’est pas grave ? parce que je me retrouve vite débordée par les cours et j’ai rarement le temps de les faire :/

    Merci encore pour ton blog !!!

  3. Charlotte

    Bonjour, je rentre en PACES et on m’avait parlé de cette fameuse « méthode des J » mais avec JO, J 1, J 3, J 7, J 14 et J 28 ( 1mois ).. est ce que cela te semble correct ou tu préconises ton organisation ? merci d’avance

  4. Pour ma part je dirais que la réponse se trouve en partie dans le fait que des fois on ne sait pas très bien ce que l’on veut et que l’on se retrouve à pourchasser des objectifs qui ne nous stimulent pas réellement juste pour faire comme les autres.

  5. Léa

    Bonjour, merci pour ce post très utile 🙂 j’applique cette méthode depuis la rentrée en faisant un J-O, un J-3 , un J-7, un J-10 , un J-14 et un 21 et enfin le 1 mois, mais je me retrouve très vite débordée (oui déjà alors qu’on est qu’en septembre), en faisant moins de J j’ai l’impression de pas assez connaitre, mais en continuant comme ça je serai très vite débordée je pense, auriez vous des petits conseils? 🙂
    merci beaucoup d’avance, et pour le blog qui est vraiment super 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *