Maîtrisez votre mémoire en PACES.

Vous devez déjà le savoir, en première année de médecine, votre mémoire sera soumise à rude épreuve.

Elle sera, pendant près de 300 jours, continuellement sollicitée. Pour en avoir fait l’expérience, je suis convaincu que celui qui maitrise sa mémoire en P1, a déjà un pieds en P2.

Apprenez à avoir une mémoire d’éléphant !

Vous ne mesurez peut-être pas encore l’ampleur de ce post, mais sachez que, les méthodes qui vont suivre, ont tout simplement révolutionné mon rapport au travail et ma manière de travailler.

Elles m’ont fait gagner un maximum de temps, par rapport à l’apprentissage du cours de manière ‘’classique’’, et aussi en qualité, car elles m’ont permis de ne rien oublier le jour du concours.

En moins de 3 mois, je suis passé d’un 10, pour une simple interrogation sur la cellule en S.V.T. en Terminale à un 16 en UE : 2  (Embryologie, Histologie, Biologie Cellulaire) en P1.

(Attention : je ne compare pas ici, ces 2 matières, car vous verrez très vite, qu’elles sont tout simplement incomparables).

Mais avant d’aborder ces méthodes, je veux insister sur le fait qu’il ne faut jamais confondre MEMORISER ET APPRENDRE.

Vous serez très vite capable de réciter tout un cours de biochimie dans ses moindres détails, ce qui est très pratique. Mais ça ne remplacera jamais la compréhension du cours, qui, je vous le rappelle, permettra de faire des liens par association d’idées entre les cours et les différentes matières, pour ainsi vous permettre de comprendre et de retenir plus vite : c’est la mémoire associative !

J’ai beau avoir cherché une méthode pour faire ce travail de compréhension à ma place, mais je n’ai trouvé aucune méthode autre que le travail d’apprentissage en cours et dans les livres. Il est donc impératif de bien comprendre le cours !

Avez-vous déjà regardé un film plus de 5 fois ?

La première fois, vous découvrez le film.

La deuxième fois, vous vous rappelez des scènes marquantes, vous comprenez beaucoup plus que la première fois.

La troisième fois, vous pouvez vous rappeler de certains dialogues, vous comprenez enfin pourquoi l’acteur principal avait dit cette phrase au début du film, etc…

La quatrième fois, le film n’a presque plus de secret pour vous. Vous connaissez le film par cœur, vous avez aussi fait des liens avec un autre film du même producteur,  et votre compréhension augmente encore.

Et ainsi de suite.

Pour un cours de P1, c’est pareil.

La bonne mémorisation et la bonne compréhension d’un cours sont impossibles en un jour. Ne perdez pas de votre journée à essayer de retenir parfaitement  un cours d’anatomie mais organisez-vous, et étalez  l’apprentissage et la compréhension dans le temps.

J’en voyais beaucoup qui, dans la même journée, passaient plus de 10 heures à essayer d’apprendre un cours. Une semaine après, ils avaient oublié plus de la moitié de ce qu’ils avaient appris.

Moi, je passais environ 2 heures à 3 heures, grand max, pour le premier apprentissage.

Puis 2 heures, 3 jours après. Encore 2 heures, 10 jours après et 1 mois après.

Au bout de 10 heures de travail cumulé en 1 mois, ma mémoire à long terme avait stocké plus de 90% de ce cours.

Pour les autres, après seulement 2 semaines ils avaient déjà presque tout oublié, alors qu’ils avaient passé, comme moi, 10 heures sur ce cours. Ils n’avaient sollicité que leur mémoire à court terme.

Opter pour le bourrage de crâne, c’est choisir la facilité !

 Lucie doublante en PACES :

« Le problème que j’ai eu cette année, c’est que j’apprends les choses, je les connais le jour même, le lendemain, mais par contre si j’essaye de m’interroger 1 à 2 semaines après les avoir apprises je me rends compte que j’ai oublié un paquet de choses et que je me mélange les pinceaux.

Ca me stresse beaucoup et c’est encore pire quand je constate que je dois rapprendre un cours oublié à 2 semaines des concours ! »

 Ne soyez pas trop gourmand, apprenez les détails au fur et à mesure.

Soyez patient et avancez centimètre par centimètre. Soyez en sûr ! Le jour du concours, vous connaitrez votre cours avec tous ses détails, sur le bout des doigts.

mémoire

Be Sociable, Share!

8 Comments

Filed under Non classé

8 Responses to Maîtrisez votre mémoire en PACES.

  1. ffilou6

    Attention long texte! Sinon vous pouvez aussi le publier en article et/ou en reprendre des parties pour votre prochain article 🙂 . Partagez le savoir!

    Je n’ai pas encore lu/vu tout votre blog, peut-être avez vous déjà écrit, ou comptez vous écrire quelque chose à ce sujet = la lecture.

    Il existe différentes « techniques » de lecture, dont les + connues sont les lectures « rapides ». Attention, rapide ne veut pas dire qu’il faut se précipiter dépêcher bâcler, sinon cela sert à rien, lol :-p .
    Certains d’entre vous ont dû aussi entendre parler de la lecture « en diagonale », elle était à la mode il y a quelques années auprès des cadres et des étudiants; elle est déconseillée, suite à de nombreux tests et observations, les lecteurs ne lisent pas « bien » avec. Par « bien », cela signifie plusieurs choses: savoir de quoi traite le contenu d’un texte, pas vaguement avec des mots lus par ci par là, trier pendant la lecture ce qui est ou semble pertinent, etc.

    Certains d’entre vous lisent peut-être déjà vite et bien, si vous vous sentez confiants et confortables, si c’est le cas, ne changez pas votre façon de lire 🙂 , sauf si vous êtes encore au collège, voir en cm1 ou cm2. C’est dès le + jeune âge qu’on va façonner son propre style de lecture. Si vous êtes en lycée, allez-y progressivement si vous comptez changer votre lecture.

    Lire, c’est d’abord voir. VOIR! Le cerveau, avec l’âge et l’expérience, ne « déchiffre » plus syllabe par syllabe, il « voit » l’ensemble, exemple connu http://michel.buze.perso.neuf.fr/lavache/ordre_lettres_etude_universite_cambridge.htm ou bien http://www.sauv.net/cmabrigde.php .

    Voir. Vérifier votre vision, si vous avez besoin ou pas de lunettes, si vous pouvez lire du texte d’une feuille ou d’un manuel à une distance confortable, sans forcer vos yeux, car ce sont les organes qui font le + d’activité! On estime qu’un enfant en apprentissage de la lecture effectue pendant une journée d’école + de 500 000 micro-mouvements des yeux! Et un lycéen en effectue+ du double! Et chez les étudiants qui lisent beaucoup, si vous avez mal aux yeux et ou aux paupières et sourcils et ou maux de crâne…

    Lisez donc en position confortable et avec une luminosité qui ne vous éblouit pas, mais qui n’est pas trop sombre non plus, car les yeux forçent quand c’est pas assez éclairé pour lire. Si vous voyez que votre lampe ou votre écran d’ordinateur scintille ou fait des genres de balayages clignotages très rapides, changez d’ampoule et ou changez la fréquence de votre écran à 60Hz ou +. Théoriquement, tous les écrans plats de bureau ainsi que ceux des ordinateurs portables n’ont aucun problème.

    Les écrans cathodiques, de – en – courants : regardez juste au dessus ou à côté de l’écran, tout en ayant une partie de l’écran dans votre champ de vision. Si vous voyez un scintillement ou une sorte de balayage clignotage vertical, montez à + de 60Hz.

    Il existe quelques personnes aux yeux très sensibles qui arrivent à voir le balayage clignotage à 80Hz, alors faites des pauses toutes les 20min pour regarder ailleurs que votre écran.

    Voir. Si vous lisez des bandes dessinées ou comics ou mangas, et/ou si vous jouez à des jeux vidéo, et/ou si vous pratiquez un sport collectif, et/ou si vous conduisez une voiture ou un 2 roues, vous devez et devrez probablement posséder une vision d’ensemble. En effet, suite à des tests, il y a des sportifs professionnels qui n’ont pas de vision d’ensemble. Suite à des exercices et entrainements spécifiques, leurs vision et gestion du match se sont améliorés! Très important par exemple pour les meneurs au basketball et les passeurs au football.

    Lorsque vous vous promenez, ne regardez pas seulement pour votre sécurité avant de traverser la route au passage piétons, prenez aussi l’habitude de voir large et d’observer en même temps les détails de ce qui est devant vous , au-dessus de vous et ensuite autour de vous. Pour ceux et celles qui regardent les magazines et catalogues de mode, ou qui admirent les vidéos érotiques ou pornographiques lol :-p, observez à la fois en vision large et en détails!

    Voir au delà de lire. Exemple simple: le panneau rouge avec écrit en blanc STOP: votre cerveau a vu et reconnu que c’était le mot stop, sans le lire comme le ferait un enfant qui apprend à lire et qui déchiffre le mot stop pour la 1ère fois. Avec l’âge et l’expérience, vous devriez probablement être capable de « voir » un texte, consciemment ou inconsciemment, croyant ou pensant que vous êtes en train de lire.
    Si en + vous savez lire des langues qui « voient » des mots au lieu de « lire=déchiffrer syllabe par syllabe » comme les idéogrammes chinois ou les kanjis japonais (ils possèdent aussi des systèmes syllabaires) ou d’autres langues avec des écritures différentes, votre cerveau sait donc très bien « voir ».

    Voir. Il faut y aller progressivement, ne pas se précipiter comme la lecture « en diagonale », façon déjà déconseillée quelques paragraphes ci-dessus. Il faut que vous positionnez votre texte ou que vous positionnez votre tête à une distance confortable par rapport à la feuille ou la page du livre ou par rapport à l’écran. Position de façon à ce que vous voyez la largeur de ligne, que vous arrivez à lire puis « voir » toute la ligne en bougeant le moins possible les yeux de gauche à droite, en bougeant voyant une seule fois de gauche à droite la ligne.

    Cela peut prendre de quelques semaines à quelques mois, c’est pour cela qu’il vaut mieux commencer tôt en école primaire ou au collège, lorsqu’on a peu de devoirs à faire, ou pendant les vacances, ou 10 à 20 minutes par jour.
    Lorsque vous saurez adapter la distance pour « voir » toutes tailles et largeurs de lignes sans fatiguer et confortablement, vous n’aurez plus qu’à descendre de haut en bas ligne par ligne.

    C’est aussi une des raisons des recommandations pour ceux qui rédigent dans un traitement de textes de ne pas faire des paragraphes qui dépassent 5 lignes, ou maxi des pavés de 7 à 10 lignes, et d’espacer les paragraphes.
    Quand on a un polycopié d’environ 20 pages, voir parfois + selon les matières et concours, et qu’il est demandé d’en rédiger une synthèse de 2 feuilles recto verso ou 4 pages ou 1200 à 1500mots… C’est pour que les futurs lecteurs et correcteurs puissent lire rapidement ce qui est important :-p au lieu de se taper 20 ou + pages.

    En gros on mâche le travail et les lecteurs n’ont plus qu’à avaler lol :-p . De même qu’il existe le prêt-à-porter, il existe aussi le prêt-à-penser ou le prêt-à-lire. Si un patron ou un ministre ou un supérieur ou un collègue vous demande une étude sur un sujet ou bien de lui faire la synthèse de plusieurs rapports, c’est parce qu’ils sont paresseux ahahaha et ou qu’ils n’ont pas le temps de tout lire, et donc vous demandent si vous êtes capables de faire la synthèse et donc s’ils peuvent vous faire confiance ou pas pour ce travail…

    Il y a aussi des paresseux paresseuses profiteurs profiteuses :-p attention à ne pas vous faire abuser si vous travaillez à 2 ou + en groupe. C’est vous qui faites des efforts et l’autre ou les autres qui en profitent sans faire d’efforts? Si c’est le cas, répondez leur non! Répartissez les efforts et partagez ensemble vos fiches mémoire et résumés et synthèses, et ne partagez rien pour les profiteurs qui n’ont rien fait.

    Donc apprendre à lire, à « voir » et/ou à faire des synthèses vous fera gagner du temps et aller à l’essentiel. Aussi une des raisons du pourquoi tels livres contenant l’essentiel en fiches mémoires et ou résumés et ou synthèses sont très empruntés photocopiés scannés (ou photographiés par appareil photo ou téléphone portable si pas de scanner) et ou achetés rupture de stocks indisponibles, mais c’est une autre histoire, un autre sujet de discussions…

  2. ffilou6

    Lire, « voir » et surtout « comprendre »… http://netia59a.ac-lille.fr/va.anzin/IMG/ppt/3Les_chemins_de_la_lecture.ppt
    Essayez de trouver sur des sites ou dans une mediathèque un documentaire intitulé « Les chemins de la lecture », qui était diffusé sur Arte http://www.arte.tv/fr/les-chemins-de-la-lecture/7360190.html .
    Il y avait une expérience de lecture sur écran, en faisait apparaitre un seul mot à la fois sur l’écran, et à un rythme que le lecteur-testeur choisissait lui-même en cliquant à la souris ou en appuyant sur le clavier, je crois que certains lecteurs lisaient, « voyaient » + de 500mots par minute, voir beaucoup +.
    Analyse http://www.lecture.org/revues_livres/actes_lectures/AL/…/AL122_p48.pdf
    http://sylvierdoc.wordpress.com/2013/03/22/decryptage-les-chemins-de-la-lecture/
    Je fouillerais si j’ai le temps dans mes marques-pages, si je retrouve le site où on pouvait télécharger le documentaire…

  3. Comme me le répétait un Chef de service : Pour être médecin, tu peux être très con, il faut juste de la mémoire…
    J’ai vérifié ça pendant 30 ans…. exact.

  4. N

    Bonjour Tristan.

    Je suis exactement d’accord avec toi niveau mémorisation et apprentissage : le bourrage de crane est inutile, il vaut mieux opter pour la répétition espacée !

    J’aurais vraiment beaucoup apprécié de te connaître, tu es exactement le modèle qu’il me fallait pour réussir. Je suis actuellement primant en paces à Paris VI.
    Dommage que ton blog n’existait pas avant cette année, et que tu ne sois pas de Paris VI.

    Serait-il possible que nous rentrions en contact ? ( par adresse mail, par exemple )

  5. emmaswan

    Coucou!!
    Je voulais juste savoir, tu te couchais et te levais à quelle heure pdt la P1?
    Et travaillais tu avec d’autres personnes parfois, ou bien tout seul ?
    Où logeais tu ? Dans un appart ou dans un foyer ?
    Avais tu le temps de faire d’autres activités à part travailler et courir 30 min par jour ?
    Merci 1000 fois <3

  6. bronquardclara

    Salut, je suis en seconde je suis consciente aue j’ai encore deux annees avant de rentrer en paces mais je me pose quelques questions:
    Tout d’abord, la methode d’apprendre sur le long therme: au debut on lit attentivement ensuite on enchaine directement pas l’apprentissage en faisant des notes, puis on teste notre memorisation sur une feuille par ex et on revoit le cour le plus possible sur les semaines a venir ou on lit attentivement puis le lendemain on apprend , on teste et apres on revoit?
    coment savoir si on est plutot memoire visuelle ou orale ? Car moi souvent j’ecris le plus important sur une feuille avant je lis le cour bien entendu puis je me teste a l’oral . Et je me tatte sur la question de l’ordi car a mon avis c’est plus rapide mais si j’ai une memorisation visuelle j’aipeut etre besoin d’ecrire moi meme les cours et egalement pour les cours anatomie car il y a beaucoup de schema a faire non ? Donc peut etre favoriser les feuilles. Merci pour ton aide qui m’est precieuse car depuis que j’ai 111 ans je sais exactement ce que je veux faire et je suis determinee, je vais donner tout ce que j’ai pour y arriver et jepense y arriver car je suis une bosseuse et je ne conterai pas les heures voila merci encore pour tes reponses.

  7. Nathetsoncerveau02

    Merci pour cet article très intéressant sur les capacités de la mémoire.
    Bonne continuation à vous.

  8. Kélian

    Salut,
    Le post est ancien donc je ne sais pas si on va me répondre mais je passe en PACES à la rentrée prochaine et j’essaie de tout optimiser (niveau organisation, temps, économie…) pour pouvoir attaquer à fond dès la rentrée sans jamais prendre de retard et en gardant toujours un peu de temps pour faire du sport ou autre.
    Or j’étais parti dans l’idée d’apprendre l’intégralité d’un cours le jour même où je l’aurais suivi, puis de revenir dessus quelques jours après. Du coup la méthode me paraît intéressante mais voilà, je ne suis pas sûr d’avoir compris ; faut-il « apprendre légèrement » le cours une fois puis y revenir quelques jours après, ou bien l’apprendre par partie, en segmentant l’apprentissage et le travail de compréhension?
    Merci en tous cas pour ce blog riche en ressources .

Répondre à bronquardclara Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *