Quid du CSCT, Certificat de Synthèse Clinique et Thérapeutique ou Certificat Super Chiant à Travailler ?

Le Certificat de Synthèse Clinique et Thérapeutique est une épreuve obligatoire que doivent réussir les externes en D4 pour pouvoir se présenter à l’ECN.

L’organisation de cette épreuve varie selon les facultés et il n’y a pas vraiment de programme officiel ; en pratique l’évaluation porte sur l’ensemble des items de l’ECN (345 au total ; cette épreuve ne se prépare pas la veille sauf pour les plus téméraires !) même si théoriquement elle devrait se limiter au module 11 Synthèse Clinique et thérapeutique : de la plainte du patient à la décision thérapeutique. Urgences (items 167 à 219). Certaines facultés ont mis en place un système de contrôle continu sur le premier trimestre de la D4 comptant pour plus de la moitié de la note finale.

Selon l’arrêté du ministère de l’Education nationale paru au JO du 10 Mai 2007, l’enseignement du CSCT doit comporter un minimum de 60h de cours et l’épreuve pratique doit représenter au minimum 20% de la note totale. Elle se déroule le plus souvent entre Janvier et Février.

Dans un premier temps, il y a l’épreuve dite théorique. L’étudiant doit répondre aux questions d’un ou de plusieurs dossiers cliniques (nombre variable encore une fois selon les facs : de 1 à 9 le plus souvent) : il s’agit ni plus ni moins d’une épreuve type ECN. Dans la grande majorité des facs, la note minimale à obtenir est 10/20.

La deuxième partie est l’épreuve dite pratique. En milieu hospitalier, il s’agit d’une mise en situation de l’externe qui va devoir réaliser un examen clinique complet de son patient, rédiger l’observation médicale, proposer les examens complémentaires adéquats voire interpréter les examens d’imagerie déjà réalisés et enfin proposer une prise en charge thérapeutique optimale, le tout sous l’œil bienveillant (ou pas !) d’un PUPH du service. C’est le service de la scolarité de la faculté qui répartit au hasard les étudiants dans les différents services hospitaliers.

Au final, la note minimale à obtenir est 10/20 pour la majorité des facs. Pour les moins chanceux, une session de rattrapage est organisée par les facultés, fin Février début Mars selon les mêmes modalités.

Dans tous les cas, pour mettre toutes les chances de votre côté ne limitez pas vos révisions au module 11 mais faites un tour complet de tous les items de l’ECN (ce sera déjà çà de fait) et vous vous préparerez également aux concours blancs de Décembre/Janvier (cf. article Les concours blancs nationaux, véritables test-ECN)

Et puis rendez-vous en 2015 pour savoir si le CSCT se passera sur tablette tactile en tant que « test-match » avant le jour J 🙂

 

Pour optimiser vos révisions : n’oubliez pas l’ouvrage 120 Questions Isolées THERAPEUTIQUE pour réviser les items les plus tombables et profiter de fiches de synthèse !

 

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Bon à savoir pour l'ECN...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.