Quid de la scintigraphie thyroïdienne aux (i)ECN ?

Nodule thyroidien hyperfixant médiolobaire droit

Nodule thyroidien hyperfixant médiolobaire droit

Nodule hypofixant thyroïdien gauche

Nodule hypofixant thyroïdien gauche

Maladie de Basedow : hyperfixation diffuse  homogène

Maladie de Basedow : hyperfixation diffuse homogène

Indication :

– Bilan d’hyperthyroïdie : maladie de Basedow par argument de fréquence
– Bilan de nodules thyroïdiens : un nodule chaud est exceptionnellement malin
– Suspicion de thyrotoxicose factice
– Bilan pré-chirurgical d’une hyperparathyroïdie primitive

Contre-indications :

– Grossesse : réaliser l’examen au cours de la première partie du cycle et sous contraception efficace
– Allaitement

NB : Une allergie aux produits de contraste iodés utilisés en imagerie (TDM) ne contre-indique pas la réalisation d’une scintigraphie à l’iode 123.

Réalisation de l’examen :

Deux produits radioactifs peuvent être utilisés en pratique quotidienne : l’iode 123 et le technetium 99m (l’iode 131 est utilisée en thérapeutique). Les images scintigraphiques sont obtenues grâce à une gamma caméra, le patient est en décubitus dorsal (vues antérieures de la thyroïde) pendant une quinzaine de minutes.
Le médecin marque un repère important sur les images scintigraphiques : la fourchette sternale permettant ainsi d’objectiver la présence d’un goitre thyroïdien en cas de parenchyme thyroïdien situé sous cette marque
Il effectue également une mesure de la fixation du radiotraceur par la glande thyroïdienne (mesure objective de l’hyperfixation diffuse d’une maladie de Basedow).

Résultats : à connaître pour les iECN

Nodule thyroïdien « chaud » : hyperfixant par rapport au parenchyme adjacent voire extinctif (il « éteint » alors la glande thyroïdienne saine qui n’est quasiment plus visible), bien limité, unique ou multiple, peut s’associer à des nodules froids. La cytoponction n’est pas indiquée pour les nodules chauds.

Nodule thyroïdien « froid » : non fixant, de diagnostic difficile si non volumineux : il déforme les contours de la glande thyroïdienne. Ces nodules doivent être explorés par cytoponction car un nodule froid est potentiellement malin.

Scintigraphie « blanche » : absence de fixation iodée par la glande thyroïdienne

Etiologies : surcharge iodée (médicamenteuse = amiodarone, pouvant décompensée une pathologie thyroïdienne sous-jacente), thyroïdite dite factice en cas d’ingestion d’hormones thyroïdiennes (terrain psychiatrique) et thyroïdite de De Quervain.

Maladie de Basedow : hyperfixation diffuse intense homogène du goitre thryoïdien sans nodule froid ou extinctif visible.

 
Imaging Consult mine d'or iconographique iconographies iECN ECNi concours ECN radiologie imagerie
Retrouvez de nombreuses iconographies tombables aux iECN sur IMAGING CONSULT

 

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Bon à savoir pour l'ECN...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.