Les « PICC-LINE » ça vous parle ?

Cela fait maintenant plusieurs années que ces cathéters veineux centraux mis en place par voie périphérique ont fait leur apparition en France (venus d’Amérique du Nord). Vous allez les rencontrer lors de vos différents stages d’externes et évidemment vous allez prescrire la pose de PICC-LINE à certains de vos patients. Alors autant que vous soyez au point sur cette technique !

Définition :

PICC-LINE : Peripheral Inserted Central Catheter = cathéter veineux central inséré par voie périphérique

Procédure :

– En salle de radiologie interventionnelle
– Patient en décubitus dorsal, bras en abduction
– Sous contrôle échographique, ponction de la veine basilique (ou céphalique ou brachiale) puis introduction du cathéter
– Vérification de la bonne position du PICC par cliché de scopie
– L’extrémité distale du PICC se situe dans la veine cave supérieure à proximité de l’oreillette droite (sous la bronche souche droite).

Indications :

– Chimiothérapie (moins de 6 mois)
– Antibiothérapie longue durée
– Nutrition parentérale
– Prélèvements sanguins itératifs chez un patient dont le capital veineux est faible

Intérêts :

– Moins d’infection secondaire qu’avec les KT centraux habituels (voie veineuse centrale/chambre implantable)
– Faible risque hémorragique
– Pas de risque de pneumothorax lors de la pose
– Retrait simple
– Faible coût en comparaison à la pose d’un cathéter central habituel

 

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Bon à savoir pour l'ECN...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.