Le point sur les lésions hépatiques à connaître pour les iECN

L’imagerie occupe une place de plus en plus importante dans la préparation des iECN. En imagerie digestive, 5 types de lésions hépatiques sont à connaître car elles peuvent faire l’objet de DP et/ou QI.
Voici les iconographies qu’il faut absolument maîtriser :

Si vous souhaitez vous améliorer en imagerie, les iconos tombables le jour J sont accessibles sur www.imagingconsult.fr

1. Kyste biliaire

Echographie : lésion bien limitée, anéchogène, homogène avec renforcement postérieur des lésions, pas de cloison, paroi fine à la limite de la visibilité.

TDM : lésion hypodense, bien limitée, liquidienne, homogène, sans paroi visible et sans rehaussement après injection.

IRM : lésion liquidienne pure, bien limitée, homogène en hyposignal T1 et hypersignal T2 (signal de l’eau).

TDM hépatique (temps portal après injection) : formation liquidienne homogène hépatique droite sans paroi visible. Kyste simple.

TDM hépatique (temps portal après injection) : formation liquidienne homogène hépatique droite sans paroi visible. Kyste simple.

 

NB : Kyste hydatique : toujours y penser devant un kyste à parois calcifiées avec vésicules « filles » en son sein (icono kyste hydatique)

 

2. Hyperplasie nodulaire focale (HNF)

Contexte : femme jeune sous contraceptif oestroprogestatif.

TDM / IRM : lésion hépatique à contours nets survenant sur foie sain, peu contrastée en T1/T2, rehaussement précoce fugace dès le temps artériel avec homogénéisation au temps portal (se confond avec le foie adjacent) et rehaussement tardif de la cicatrice fibreuse.

HNF

IRM hépatique : HNF typique

IRM hépatique : HNF typique

IRM hépatique : HNF typique

IRM hépatique : HNF typique

IRM hépatique : HNF typique

 

3. Angiome hépatique

Contexte : femme jeune, découverte fortuite en échographie ou TDM.

Echographie : lésion bien limitée, hyperéchogène en comparaison au parenchyme hépatique sain adjacent.

IRM / TDM : lésion bien limitée, hypodense, hypo-isoT1/hyperT2, rehaussement périphérique en motte d’évolution centripète (remplissage de la périphérie vers le centre), remplissage complet au temps tardif.

TDM hépatique (sans injection) : Angiome hépatique typique

TDM hépatique (sans injection) : Angiome hépatique typique

TDM hépatique : Angiome hépatique typique

TDM hépatique (temps artériel) : Angiome hépatique typique

TDM hépatique : Angiome hépatique typique

TDM hépatique (temps portal) : Angiome hépatique typique

TDM hépatique : Angiome hépatique typique

TDM hépatique (temps tardif) : Angiome hépatique typique

 

4. Carcinome hépato-cellulaire (CHC)

Contexte : foie dysmorphique (atrophie segment IV, hypertrophie segment I, contours irréguliers bosselés) / cirrhose alcoolique – NASH – VHC / Hépatopathie chronique sans passer par le stade cirrhotique (VHB)

TDM / IRM : wash-in et wash-out = signe non spécifique mais évocateur de CHC sur foie cirrhotique. Signal variable en T1/T2.

IRM hépatique (temps artériel) : CHC de la pointe du foie (segment VI) = wash-in (prise de contraste)

IRM hépatique (temps artériel) : CHC de la pointe du foie (segment VI) = wash-in (prise de contraste)

IRM hépatique : CHC de la pointe du foie (segment VI) = wash-out (lésion plus en hyposignal que le foie adjacent).

IRM hépatique : CHC de la pointe du foie (segment VI) = wash-out (lésion plus en hyposignal que le foie adjacent).

 

5. Métastases hépatiques / Abcès hépatiques

En imagerie à l’ECN, il faudra évoquer ces 2 diagnostics devant des lésions multiples hypodenses hétérogènes prenant le contraste. Le contexte vous permettra de faire la différence.

 

Abcès hépatiques secteur postérieur droit

 

 

 

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Bon à savoir pour l'ECN...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.