L’auteur de la BD à succès « Vie de carabin » se dévoile !

VDC
Vous connaissez la célèbre BD « Vie de Carabin » ? Son mystérieux auteur a décidé de vous en dire un peu plus sur lui 🙂

 

M.M : Salut VDC, comment t’es venue l’idée de créer cette BD ?

VDC : Elle est venue de mon mon éditeur qui m’a proposé ce projet. Bien entendu, j’avais toujours eu envie de publier une bande dessinée. Mais je ne pensais pas forcément le faire avec Vie de Carabin. En effet, mes dessins sont indépendants les uns des autres, publiés au jour le jour, sans objectif global et sans prétention. Quand on m’a proposé de faire une BD, j’ai sauté sur l’occasion. Mais il y a eu un gros travail d’adaptation à faire pour ne pas sortir un simple recueil de dessins et pour que le livre ait une structure.

 

M.M : Qu’est-ce qui t’as le plus marqué pendant tes études de médecine ?

VDC : Leur complexité. C’est beaucoup plus compliqué que ce qu’on nous en raconte. C’est un peu ma démarche pour Vie de Carabin : exprimer mes coups de cœurs et mes coups de gueule sur l’envers du décors que je découvre. Certains points m’ont enrichi, d’autres m’ont déçus.

 

M.M : On sait très peu de choses sur toi, tu entretiens ce mystère, pour quelles raisons ?

VDC : C’est tellement plus pratique l’anonymat ! C’est tellement mois de soucis ! Ça a un prix biensûr. Ça me fait de la peine de devoir refuser des séances de dédicace ou de ne pas pouvoir dire à quelqu’un qui me parle de mes dessins que c’est moi qui les dessine. J’ai commencé à vouloir être anonyme pour des raisons de secret médical pour qu’on ne puisse pas remonter aux patients dont je parle. J’ai continué quand ma page a eu du succès pour la tranquillité au travail. Mes patients et mes collègues n’ont pas besoin de savoir que je vais raconter ce que j’ai vu à l’hôpital une fois rentré chez moi.  Quand je suis à l’hôpital, j’oublie Vie de Carabin.
Et puis, dessiner dans l’anonymat me permet de continuer comme si je ne dessinais que pour moi même. Avec une certaine fraîcheur…

 

M.M : Ta page facebook rassemble des milliers de fans, ta BD est connue de tous les carabins, comment gère-tu un tel succès 🙂 ?

VDC : « Rires » Plutôt bien je pense. En tout les cas, ça fait extrêmement plaisir. Forcément, quand on partage un dessin, on espère qu’il suscitera des réactions. Alors quand je vois qu’autant de monde apprécie mon travail, ça fait extrêmement plaisir. C’est fou !

 

M.M : As-tu déjà reçu des critiques concernant tes dessins car tu as choisi un ton quelque peu caustique ?!

VDC : Bien entendu ! « Rires » Comme je disais, la médecine est beaucoup plus complexe que ce que l’on nous raconte : dès que j’adopte une posture un peu moins manichéenne que ce que l’on nous raconte, je peux lire des réactions assez vives. Pourtant tous mes dessins sont tirés d’histoires réelles.

C’est le revers de la médaille. On ne plait pas forcément à tout le monde. Et plus mon nombre de lecteurs augmente, plus la probabilité de déplaire à quelques uns augmente également !

Heureusement, la majorité des réactions est positive. C’est parce que beaucoup de gens me soutiennent que je peux accepter ceux qui critiquent.

 

M.M : Et la suite, c’est pour quand ?

VDC : Bientôt bientôt ! Le deuxième livre me demande énormément de travail. Et 70h/semaine en tant qu’interne, ça ne laisse pas beaucoup de temps libre pour dessiner. Mais ça avance petit à petit. Je ne veux pas faire d’annonce officielle mais j’espère avoir fini le 2ème livre dans les mois à venir…

 

M.M : Comment vois-tu la médecine française de demain ?

VDC : Vaste question. Je ne sais pas si je suis la meilleure personne pour en parler… Je dirais juste, qu’on le veuille ou non, le système de santé français est encore réputé comme étant le meilleur au monde. Des étudiants étrangers me l’ont confirmé, j’étais d’ailleurs surpris… qu’est ce que ça doit être ailleurs ?! D’ailleurs de nombreux chefs d’Etat étrangers viennent se faire soigner chez nous et énormément d’étudiants étrangers viennent se former dans nos hôpitaux, pour notre formation réputée comme excellente. Je ne comprends donc pas la volonté de certaines personnes à vouloir réformer pour la réforme…

 

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Bon à savoir pour l'ECN...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.