L’après-choix : préparer ses débuts dans sa spécialité

Bravo ! Vous avez choisi votre ville et votre spécialité, la vraie vie d’interne va pouvoir commencer et ça se prépare !

Trouver un logement…

Pour ceux qui changent de ville et doivent se trouver un appart’, le parcours du combattant peut commencer. En effet, cela ne vous aura pas échappé, que ce soit en tant qu’externe ou en tant qu’interne vous n’avez et n’aurez jamais de contrat de travail prouvant votre situation professionnelle, ce qui complique la constitution d’un dossier logement. Si vous avez la chance d’avoir des garants, n’hésitez pas à dire que vous êtes étudiants hospitaliers et que le loyer est payé par les parents…

N’hésitez pas à contacter les ARS dont vous dépendez afin qu’elles vous envoient une attestation d’affectation stipulant que vous serez interne de telle spécialité à partir de début novembre et que vous toucherez tel salaire (ça vous aidera dans vos démarches).

L’autre solution consiste à opter pour le logement à l’internat surtout en province : moins de frais, ambiance entre carabins mais moins de tranquillité.

Une fois sur place…

N’hésitez pas à contacter les internes référents de votre spécialité pour être au courant des différentes réunions d’information qui vont avoir lieu avant votre prise de fonction et pouvoir aussi rencontrer vos futurs collègues. Vous ferez ainsi le point sur le calendrier des cours, les DU/DIU auxquels vous inscrire…

Il est préférable aussi de vous rapprocher de la secrétaire du coordonnateur de votre DES pour ne pas rater les inscriptions pédagogiques (modules de cours…) parce que chaque année certains internes ne reçoivent pas les mails envoyés par le coordonnateur J

C’est aussi le moment de vous rapprocher du syndicat d’internes de votre spécialité : ils vous donneront des informations précieuses quant aux évaluations des différents stages par vos collègues, le choix de l’assurance responsabilité civile professionnelle (RCP) obligatoire, ils vous permettront d’obtenir un caducée après avoir adhéré au syndicat…

N’oubliez pas de vous reposer en septembre et octobre parce qu’une fois la machine lancée, rien ne pourra l’arrêter : stage, cours, biblio, gardes… Bon courage à tous !

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Bon à savoir pour l'ECN...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.