IRM du genou aux iECN : ce qu’il faut savoir

Comme vous l’avez remarqué, vous êtes de plus en plus souvent confrontés à des imageries à interpréter lors de vos partiels et bien sûr le jour des iECN…

Voici un petit point sur l’IRM du genou qui n’aura plus de secret pour vous !

Indication

A prescrire dans les situations suivantes : gonalgie mécanique traumatique ou non, exploration d’une « masse », épanchement articulaire récidivant avec radiographies normales, syndrome méniscal clinique, bilan de laxité ligamentaire.

Technique

De façon systématique, 4 séquences sont réalisées :

– 3 séquences T2 avec saturation de la graisse : axiales, coronales et sagittales
– Coupes sagittales T1 : pour bien étudier les structures osseuses

En fonction des lésions observées, il est possible de compléter par des séquences T2 écho de gradient (mise en évidence de l’hémosidérine en cas de suspicion de synovite villo-nodulaire), T1 après injection de gadolinium (caractérisation de lésions tumorales).

Résultats

Vous devez vous prononcer sur les structures suivantes :

Articulation :

Epanchement articulaire : liquide bien visible en hypersignal T2.
Présence de corps étranger articulaire : ostéochondromes en cas de chondropathie marquée (=morceaux de cartilage qui s’ossifient secondairement).
Epaississement des franges synoviales en faveur d’une synovite.

Cartilage :

Il apparaît sous forme d’une fine bande en discret hypersignal T2 qui moule les condyles et les plateaux tibiaux.
Il peut être aminci, présenter des ulcérations superficielles (<50% de l’épaisseur cartilagineuse) et/ou profondes (>50%) : il s’agit de la gonarthrose.

Ligaments :

Pivot central : LCA (toujours plus en hypersignal T2 que le LCP avec son aspect en éventail) et LCP.
Une rupture se traduit par une interruption des fibres tendineuses, remplacées par un hypersignal T2 liquidien.
Ligaments collatéraux : médial (tendu entre le condyle médial et le tibia) et latéral (tendu entre le condyle latéral et la tête de la fibula).
Ils peuvent être épaissis voire rompus en cas d’entorse.

Ménisque :

Fissure méniscale (hypersignal T2 qui vient interrompre l’hyposignal méniscal et qui communique avec l’une des surfaces articulaires tibiale ou condylienne du ménisque).
Position : inter-condylo-tibiale, luxation en dehors de l’interligne, luxation dans l’échancrure inter-condylienne (anse de seau).
De façon schématique, il existe les fissures méniscales horizontales (les plus fréquentes = trait horizontal en hypersignal T2 sur les coupes coronales et sagittales) et radiaires (interruption méniscale = ménisque fantôme sur les coupes coronales et sagittales).

Os :

Fractures : plateaux tibiaux, condyles fémoraux.
Oedème osseux : très fréquent, en hypersignal T2 et hyposignal T1 sans effacer les travées osseuses, peut être le signe d’une contusion récente, d’une extension médullaire d’une tumeur, de la réaction osseuse sous-chondrale en rapport avec une gonarthrose en poussée…

Parties molles
: oedème musculaire (hypersignal T2), trophicité musculaire (amyotrophie, involution adipeuse), nerfs tibial postérieur et fibulaire, plexus vasculaire poplité.

 

Quelques images à avoir en tête : plus d’iconographies sur IMAGING CONSULT

 

IRM genou (coupe sagittale T2 FATSAT) :  tendon quadricipital (1), patella (2), ligament patellaire (3), tubérosité tibiale antérieure (4), fémur (5), ligament croisé antérieur LCA (6), ligament croisé postérieur LCP (7), tibia (8).

IRM genou (coupe sagittale T2 FATSAT) : tendon quadricipital (1), patella (2), ligament patellaire (3), tubérosité tibiale antérieure (4), fémur (5), ligament croisé antérieur LCA (6), ligament croisé postérieur LCP (7), tibia (8).

 

IRM genou (coupe sagittale T2 FATSAT) : rupture complète du LCA (flèches).

IRM genou (coupe sagittale T2 FATSAT) : rupture complète du LCA (flèches).

 

IRM genou (coupe coronale T2 FATSAT) : échancrure inter-condylienne (cercle), ligament collatéral médial LCM (flèches orange), ligament collatéral latéral (flèches vertes), ménisque latéral (étoile orange), ménisque médial (étoile verte).

IRM genou droit (coupe coronale T2 FATSAT) : échancrure inter-condylienne (cercle), ligament collatéral médial LCM (flèches orange), ligament collatéral latéral LCL (flèches vertes), ménisque latéral (étoile orange), ménisque médial (étoile bleue).

 

IRM genou droit (coupe axiale T2 FATSAAT) : articulation fémoro-tibiale, lame d'épanchement articulaire (L).

IRM genou droit (coupe axiale T2 FATSAAT) : articulation fémoro-tibiale, lame d’épanchement articulaire (L).

 

Scridb filter

Leave a Comment

Filed under Bon à savoir pour l'ECN...

Comments are closed.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>