Interview de Paul Beunon, interne de radiologie en phase socle

Bonjour Paul, tu termines actuellement ta première année d’internat en radiologie à Paris. Je te remercie d’avoir accepté de répondre à quelques questions concernant la phase socle qui a vu le jour lors de la dernière réforme du DES et au sujet de laquelle les étudiants se posent un certain nombre de questions…

MM. Pour quelles raisons as-tu choisi d’exercer la radiologie ?

PB. J’ai choisi la radiologie car c’est une spécialité qui avance et progresse très rapidement grâce aux avancées technologiques et qui a une place de plus en plus importante dans le raisonnement médical. L’essor récent de la radiologie interventionnelle m’a beaucoup séduit car j’ai toujours aimé les gestes et elle rajoute une dimension relationnelle jusque ici assez pauvre en radio. La radiologie est aussi très transversale, offrant quasiment autant de sous-spécialités que connaît la médecine (oncologie, imagerie de la femme, pédiatrie, ostéo-articulaire, digestif…).  Et enfin, elle permet d’avoir un rythme de vie « sain » qui laisse du temps pour soi, ce qui était primordiale pour moi.

MM. Tu as choisi de faire ton internat à Paris, comment s’y déroule la procédure de choix pour les internes « phase socle » ?

PB. Le choix se déroule seulement avec les internes en phase socle de radiologie, selon le classement à l’ECN. Nous sommes une petite cinquantaine à Paris à choisir les postes « socles » disponibles dans l’ensemble des services d’Ile-de-France, souvent seuls, l’idée étant de profiter du compagnonnage de plus vieux internes.

MM. Quelle est la maquette type d’un interne en radiologie depuis la réforme ? 

PB. Elle comporte actuellement 10 semestre en radiologie +/- 2 semestres supplémentaires pour l’option radiologie interventionnelle avancée.

MM. Pourrais-tu nous décrire ta journée type ?

PB. Dans mon stage actuel, la journée commence à 8h par un cours de 30 minutes environ, dédié aux internes. Elle est ensuite » découpée » en deux vacations 8h30-13h30 et 13h30-18h30 (ces horaires sont variables selon les postes (échographie 17h, parfois 21h en IRM) mais comme en réanimation, l’interne de garde arrive à 18h30 et les horaires sont respectés, donc pas de journée à rallonge pour dicter des CRH en retard. Les journées sont aussi rythmées par deux staffs très formateurs à 12h30 et 17h, d’une durée d’environ 30 minutes ; un interne passe sur un cas intéressant avec explications et aide de la part des séniors du service. Enfin, dans la majorité des stages, nous ne sommes pas postés 1 à 2 demi-journées par semaine (temps réservé à la formation universitaire).

MM. Comment se déroulent les temps de formation théorique en 1ère année d’internat ?

PB. La formation théorique consiste en 3 semaines de cours avec évaluation par QCM:

  • 3 jours d’échographie fin octobre
  • 1 semaine en janvier et 1 semaine en février pour les modules fondamentaux
  • 2 jours en mai pour les modules d’urgences

MM. Quand as-tu commencé à faire des gardes seul ?

PB. J’ai commencé les gardes seul à partir du 6ème mois d’internat. Mais cette durée est variable selon l’activité du service et la demande / motivation de l’interne.

MM. Y a t-il des points négatifs / pièges à éviter que tu souhaiterais préciser à des collègues plus jeunes ?

PB. La spécialité peut paraître parfois ingrate car bien qu’étant au centre de la décision thérapeutique, le travail du radiologue reste souvent impalpable pour le patient et sa famille. C’est clairement une spécialité où la relation médecin-malade est moins riche, bien qu’en oncologie, échographie et surtout en interventionnel, il y ait une réelle dimension relationnelle (gestion de l’anxiété, de la douleur, de l’annonce diagnostique..).

MM. Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui souhaiterait s’orienter vers la radiologie après les iECN ?

PB. Bien se préparer à l’ECN, tant qu’il existe, parce que les places en radiologie partent assez vite chaque année !

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under A chacun sa spé, interview d'internes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.