Qui veut être délégué de classe ?

Petite scène de la vie courante dans un lycée

Cette année, n’y aura pas de délégué de classe en Terminale  ES
2.  Aucun élève n’a voulu être candidat.
La professeure principale, Madame Bolland, a pourtant fait  un long discours sur le vote, la démocratie et la citoyenneté au lycée… Deux ou trois filles ont eu l’air intéressées, mais au moment de se présenter : silence de mort.  Personne n’est motivé : pas envie de s’occuper des  histoires des autres, pas  envie de faire la taupe dans la classe pour le CPE, le proviseur, les profs… Aussi peur de prendre un râteau et de ne pas totaliser un nombre de voix honorable. C’est plus facile de se faire des amis sur Face-book que de gagner des électeurs en classe.

Alors Madame Bolland a « forcé » les deux déléguées de l’année dernière (en première) à se présenter.  Héloïse et Isabeau se sont laissées faire.  Il fallait gagner du temps et passer ensuite aux choses sérieuses : les cours, le programme, la préparation du bac…

 Le vote a eu lieu, en présence du CPE, dans une salle équipée d’un isoloir.
Lors du dépouillement : première enveloppe : vide, deuxième bulletin :
nul, troisième : un vote blanc… etc. Pas un seul bulletin valable. Même les deux candidates forcées n’ont pas voté pour elles. Continue reading