Inscription à la fac : le parcours du combattant

Héloïse se présente pour s’inscrire à la fac en première année d’histoire. Elle fait la queue dans le bâtiment central de béton triste aux vitres encrassées. Salle D 23 : inscription administrative. Elle doit donner deux photos d’identité récentes, la collante du bac et sa carte d’identité qu’on lui rendra en fin de circuit …
Ensuite direction bureau C 4. Langue 1 anglais ? Faut passer sur l’ordi pour faire un test en trois pages-écrans. Héloïse finit en vingt minutes chrono. Correction numérique immédiate : elle suivra les cours niveau plus (le must).
Point 12 dans le couloir C5, il faut compléter le dossier pour les autres matières… Histoire ancienne. Histoire médiévale. Histoire moderne. Histoire contemporaine…
Héloïse se retrouve dans le hall. Les délégués de deux mutuelles étudiantes obligatoires l’approchent en meute. Obligatoire ! Héloïse paie. Pas très loin, un jeune barbu avec un badge sur le t-shirt présente les avantages indéniables de son syndicat étudiant. Héloïse donne son numéro de mobile pour une invitation par SMS à une réunion à la rentrée.
Dans les escaliers, des parents faisant taxi attendent que leurs bacheliers ou bachelières sortent des multiples chaînes d’inscription pour le sport, les activités culturelles, le latin grands débutants … Il y a même une table conseil-logement qui n’a aucune adresse de location à proposer, mais qui distribue un tract de trois pages exigeant plus de cités universitaires et un salaire étudiant pour tous parce quand on est étudiant, on doit être indépendant sans être obligé d’avoir un job pour payer les études.
Convoquée à 8h précises, Héloïse est libérée vers 13h 15. Elle n’a pris qu’un petit chocolat ce matin. Il lui reste quatre euros mais elle ne pourra pas calmer sa fringale à la machine à café du hall ; elle est en panne.

Inscription à la fac… Remplissez le formulaire… Complétez la fiche… Renseignez le document…
Pour l’admission dans l’enseignement supérieur, deux étapes sont déjà passées : l’inscription par Internet et la constitution des dossiers de candidature.
En ce moment, c’est l’étape des résultats et réponses. Les futurs bacheliers doivent consulter leur dossier électronique. Lorsqu’une proposition est en ligne, ils doivent répondre illico. En l’absence de réponse, c’est l’élimination.
Je vous rappelle le calendrier :

Pour la 3ème étape -( Résultats et réponses) et la 4ème étape -( L’inscription administrative)

Je vous incite à vous référer au site Admission post bac : http://www.admission-postbac.fr/index.php?desc=comment

Après avoir répondu « oui définitif » à la proposition d’admission qui est faite sur Internet, le bachelier passera à l’inscription administrative dans l’établissement supérieur retenu (chacun a des dates spécifiques). Si en fin de processus vous n’avez aucune proposition, vous pourrez vous inscrire, à partir de votre dossier électronique, à la « procédure complémentaire » afin de vous porter candidat sur les places vacantes.

Devenir étudiant c’est éviter de se perdre dans les méandres administratifs de l’université. À la fac, il y a plusieurs inscriptions.
La première, c’est l’inscription administrative largement informatisée. Cependant dans certains cas, il faut renseigner beaucoup de pages-écrans voire les doubler de formulaires-papiers à envoyer, déposer, garder et parfois à porter en mains propres de-ci, de-là… Selon les spécialités et les options de temps à autres, il faut tout recommencer.
Ensuite, vient l’inscription pédagogique aux matières, aux cours. Elle varie selon les universités et les UFR (départements) dans chaque université. Parfois, il existe un jour précis pour faire vos choix et les restituer dans un bureau très précis. De temps à autres, il faut se présenter directement dans le cours souhaité et s’inscrire en direct (live). Par ailleurs, il existe un troisième type d’inscription dans certaines université, pour les examens (parfois dénommée évaluation).
Enfin, tout étudiant doit être assuré social. Les représentants des sécurités sociales étudiantes sont en principe installés aux endroits où les nouveaux bacheliers passent pour l’inscription. Actuellement, deux réseaux sont habilités à gérer le système de sécurité sociale des étudiants : Le réseau des sociétés mutualistes étudiantes régionales (SMER) depuis 1972 et la Mutuelle des étudiants (LMDE) depuis 2000. L’affiliation au régime étudiant est obligatoire si vous avez entre 16 ans et 28 ans. Vous êtes dispensé dans les situations suivantes : entre 16 et 19 ans si vous êtes ayant droit d’un parent dont la profession relève d’un régime type travailleur non salarié, militaire, fonctionnaire international …, ayant droit d’un conjoint non étudiant ; assuré à titre personnel en qualité de salarié ; un des parents agent de la SNCF.
Par ailleurs, certaines inscriptions prévoient des tests dont les résultats servent à constituer des groupes en fonction des performances des étudiants dans une matière. Par exemple, durant l’inscription pédagogique, il y a parfois un QCM.

 

 

Pour en savoir plus : http://www.admission-postbac.fr/index.php?desc=comment

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *