Le projet personnel d’orientation, quésako ?

En classe de seconde pour aider les élèves à construire leur avenir, on leur apprend à préparer leur Projet Personnel d’Orientation. Il s’agit de déterminer dans quelle voie ils veulent s’engager en fonction de leurs goûts et de leurs aptitudes.

Chaque élève reçoit un livret qui permet de progresser dans la connaissance de soi, la connaissance des métiers et la connaissance des formations .

Le responsable de cette action est le professeur principal.

En fin de seconde, Lucas ne sait pas du tout quel métier il voudrait faire, mais il souhaite passer en première ES. Comme il n’a pas de bons résultats et qu’il a déjà redoublé une fois au collège, Madame Moulinet, sa prof principale, pense qu’il doit changer de projet personnel et préparer un bon métier en apprentissage, au lieu d’aller se perdre en ES…

Continue reading

Liesse de fin d’année

Au lycée, l’organisation (la désorganisation) de fin d’année est un exercice de haute administration. Les CPE, les proviseurs adjoints, tous les secrétariats, les surveillants et le proviseur sont aux cents coups. On dirait que certains travaillent pour la première fois depuis le mois de septembre tant ils sont stressés … Enfin, au bout de quelques jours LA note de service de fin d’année est distribuée et affichée partout dans l’établissement, elle paraît même sur le site officiel. ELLE s’intitule comme toujours … Dans ce texte de quatre pages, les élèves de seconde trouvent la seule information qui les intéresse : la date de leurs conseils de classes. C’est le 12 juin.

 

 

Le jour J, dès le matin, dans quatre salles différentes, heure par heure, se joue le destin de 390 lycéens. Quatre possibilités : passage en première voulu par l’élève ; passage en première non voulue par l’élève ; ou, redoublement. Plus rarement on trouve : non admis en première, a déjà redoublé la seconde, doit envisager une réorientation…

Vers midi et demi tout le monde est passé. L’année est finie ! L’euphorie est totale. Une liesse incontrôlable monte dans le lycée et son organisation n’est pas laissée au hasard, on découvre pour la première fois le dynamisme inattendu de certains élèves qui étaient restés impavides depuis la rentrée dernière…

Continue reading

Banal blues du bac

Le calendrier du bac, précis comme un scalpel de chirurgien, va bientôt trancher dans la vie de tous les candidats. À quelques semaines des épreuves décisives, (celles à gros coefficients), une forme de mélancolie mystérieuse envahit les classes. L’ambiance est cafardeuse.

L’administration du lycée peaufine l’organisation des jours « J » en dénouant les derniers problèmes inventoriés (dossier en retard, erreur de planning, oubli d’un détail …).

En classe, il faut finir les programmes, nombre d’enseignants accélèrent le rythme en précisant mille et une fois qu’ils n’auront jamais assez de temps. Leur conscience professionnelle les honore, mais la forme qu’elle prend génère un grand trouble. Quelques-uns sont plus stressés que leurs élèves. Ils multiplient les polycops, assomment de recommandations ou intensifient les corrigés express … ce qui ne détend pas l’atmosphère.

Le taux de maladresse n’est pas moins important à la maison. Les parents sont parfois balourds, comme ce couple qui a déjà pris un rendez-vous « urgent » avec le proviseur-adjoint pour réinscrire leur fils en terminale l’année prochaine au cas où il raterait le bac cette année : « Il vaut mieux être le premier sur la liste des redoublants n’est-ce pas ? »

 L’inquiétude prend le dessus Continue reading

Lycée du mépris

Les élèves sont-ils respectés par leur établissement ? Il y a souvent un fossé immense entre les formules pompeuses des ministres ou des proviseurs et la réalité quotidienne dans un lycée …

En 1989, la loi Jospin précisait fièrement que l’élève devait être mis au centre du système éducatif… Il s’agissait d’affirmer que l’école avait à s’occuper prioritairement et de manière très attentive des jeunes. Elle ne pouvait pas se contenter de fonctionner comme une administration préoccupée d’elle-même en tournant en boucle dans ses routines.

Bilan de l’année

C’est presque la fin de l’année scolaire. Le lycée dresse des évaluations et bilans dans tous les domaines : absentéisme des élèves, taux de passage en classe supérieure, orientations en fin de seconde, prédiction de réussite au bac, candidatures en prépa… etc. Mais, il y a un inventaire qu’on ne fait jamais, c’est celui des actes de mépris dont l’établissement a été l’auteur à l’encontre de ses propres élèves… Continue reading

Pas de chance… J’ai eu des mauvais profs cette année !

Plus de la moitié du programme reste à faire en maths, trois semaines avant l’examen.

En économie, la prof nous a resservi tous les sujets de devoirs surveillés qu’elle donne depuis dix ans à toutes ses classes. En plus, elle racontait sa vie au lieu de faire de vrais corrigés ?

Le prof d’histoire nous lisait mot à mot notre livre de classe sans jamais ajouter une phrase de lui.

On n’a pas eu de notes normales en philo. Au mois de mai, le professeur n’a pas encore rendu les copies du second trimestre ; mais, tous les élèves ont eu une moyenne, même ceux qui étaient absents le jour du bac-blanc …

En EPS, la prof lançait sans cesse des moqueries et des méchancetés visant les élèves un peu patauds. Parfois, c’étaient de simples exclamations, des soupirs ou des mimiques mais il y avait de la cruauté dedans…

 

Mauvais prof ou pas ?

Qu’est-ce qu’un mauvais prof  ? Celui qui ne prépare aucun de ses cours mais qui est cool ? Celui qui donne du solide mais qui est très sadique dans ses appréciations et imbuvable dans les relations ? Celui qui offre de bons moments en classe sans vraiment préparer au bac ? Ou encore, celui qui fait travailler les meilleurs en laissant de côté les plus faibles ?… Continue reading