Test : Qu’est-ce qu’un « bon » prof ?

Petite scène de la vie d’un lycée

Dans le hall se déroule une cérémonie en l’honneur d’un ancien prof de lettres du lycée qui est décédé il y a quelques mois. Les membres de l’amicale des anciens élèves ont tenu à lui rendre hommage. Le président, un homme d’environ quarante ans, prononce un discours…
Il est des enseignants que nous gardons au cœur. Des années après le bac, nous en parlons encore. C’est le cas pour Monsieur Lamarche… Ce n’était pas un prof standard, un peu bohème au contraire. C’était sa manière d’avoir de la classe. Sa cravate, seule concession aux convenances, pendouillait sans jamais serrer le cou. Un livre dépassait sempiternellement de sa veste aux poches élargies. Il avait une dégaine d’intello pas coquet, mais cet homme était un souffle de liberté.
Il savait nous parler et nous buvions ses paroles. Sa pédagogie était celle du fruit défendu. S’il nous expliquait qu’un livre était sulfureux, on dévalisait la librairie voisine. Inutile de dire que nous avons énormément lu parce qu’on croyait que c’était interdit ! En toute simplicité, Monsieur Lamarche était un bon prof.

On peut facilement imaginer que ce professeur d’éducation physique aussi fut un bon professeur !

Au vu de multiples études produites par d’innombrables commentateurs, on peut repérer les qualités d’un enseignant. Le questionnaire ci-dessous est conçu à partir de nombreuses informations, enquêtes, réflexions que l’on peut trouver éparpillées sur Internet. Il suffit de compléter les cases en se souvenant des façons de faire et de la manière d’être d’un(e) professeur (e) … pour savoir quelle appréciation on peut porter sur lui (elle)…

Souvenez-vous des façons de faire et de la manière d’être d’un professeur afin de répondre aux dix questions ci-dessous par oui ou non

1 – Adaptait-t-il (elle) ses méthodes aux élèves (repérait-il et aidait-il les élèves qui ne suivaient pas sans les juger ?) ?

2 – Attirait-il le respect, la considération et l’estime des élèves (obtenait-il le travail des élèves sans menaces ni sanctions ? Notait-il avec objectivité ?) ?

3 – Faisait-il des cours vivants (intéressants) tout en tenant compte du programme (savait-il fixer l’attention des élèves ?) ?

4 – S’intéressait-il aux élèves, retenait-il leur nom, se souvenait-il de leur travail, de leurs notes… (était-il concerné par les études des élèves, leur orientation, le métier qu’ils voulaient avoir ?) ?

5 – Savait-il cadrer les élèves, avait-il de l’autorité, contrôlait-il la classe, obtenait-il le calme (neutralisait-il les mauvaises ambiances, le bruit et le chahut ?) ?

6 – Se passionnait-il pour sa matière, était-il en pointe dans sa spécialité (paraissait-il motivé et informé sur l’actualité dans son domaine ?) ?

7 – Préparait-il à l’examen en faisant des cours (limitait-il l’apprentissage « par cœur », le bachotage et la distribution de photocopies ?) ?

8 – Motivait-il les élèves et poussait-il à leur réussite (évitait-il de les décourager, de les démoraliser ?) ?

9 – Cherchait-il à être bien compris des élèves (demandait-il souvent si les élèves suivaient ? Faisait-il son cours pour tout le monde ?) ?

10 – Disait-il sincèrement ce qu’il pensait sur les élèves et sur la classe face aux intéressés (tenait-il compte de l’opinion des délégués ? Laissait-il les élèves s’exprimer ? Évitait-il de faire des discours en parlant sans cesse de lui ?) ?

À présent, comptez les oui et reportez-vous aux résultats ci-dessous :

De 8 à 10 oui : Très bien et bien – Félicitations !

De 7 à 5 oui : Assez bien et passable – Encouragements

De 4 à 0 oui : Réorientation conseillée – Avertissement

Homophobie au lycée : à qui parler

Monsieur le proviseur,

Je vous écris parce que mon fils Ronan (17 ans) souhaiterait s’inscrire dans votre établissement. Il a été exclu de son ancien lycée il y a trois semaines pour un baiser. Ce baiser a fait scandale. Les deux fautifs ont eu huit jours de mise à pied.
À leur retour, ils se sont fait discrets, mais pas assez sans doute, puisque un surveillant les a surpris main dans la main dans le parc de l’établissement. Cette fois, il y a eu un conseil de discipline et exclusion définitive des deux coupables.
Dans le règlement intérieur, il n’est pas interdit aux élèves de s’embrasser ou de se tenir par la main. Les autres lycéens ne sont jamais punis pour ce motif. En fait, Ronan et Grégoire ont été exclus parce que ce sont des garçons.
Quelques uns de leurs camarades de classe les ont soutenus, ont crié à l’injustice et ont réclamé une grâce au proviseur… en vain.
Les enseignants, eux, sont restés passifs, même si l’un d’eux a déploré de perdre deux très bons élèves qui auraient pu, en juin prochain, obtenir une mention au bac et contribuer ainsi à la bonne image de l’établissement.
Je vous prie, Monsieur le proviseur… etc.

Les manifestations d’homophobie qui existent en milieu scolaire peuvent entraîner pour ceux qui en sont victimes, mésestime de soi, difficultés scolaires, tentations suicidaires. Lutter contre ce type de discrimination est un enjeu de citoyenneté, de réussite scolaire et de santé publique.

Continue reading

Test : votre lycée offre-t-il de bonnes conditions pour étudier ?

Petites scènes de la vie courante dans un lycée

Il  y a, quelque part  en France, un établissement qui est un
véritable cauchemar… Peut-on trouver pire ?  

     Au premier étage, un tronçon de quinze mètres de couloir est interdit aux élèves. Pour passer du labo de langues à la salle de sciences, ils doivent descendre dans la cour par l’escalier A, longer le préau, puis remonter par le B, en franchissant quatre portes coupe-feu. Motif : ils feraient trop de bruit s’ils passaient
devant la salle des profs qui se trouve justement sur le tronçon de couloir défendu.

     Autre exemple : Zoé s’est fait punir pour une histoire de toilettes. L’élève avait trouvé une astuce pour entrer en douce dans les seules du lycée absolument impeccables, du côté des bureaux de l’administration. Le nettoyage est garanti trois fois par jour, c’est propre et parfumé. Mais Zoé s’est fait surprendre en flagrant délit. Ce sont les toilettes réservées au personnel ! Depuis ce jour maudit, l’intendant
à fait placer un cadenas… Alors Zoé utilise de nouveau les W-C des élèves, sales, sans papier, puantes et avec des portes qui ne ferment pas !

En 2009, une enquête d’un ancien enseignant sur le moral des professeurs, Georges Fotinos, a montré que 17 % d’entre eux étaient en train de craquer tandis que 31% avaient envie de quitter le métier. En revanche, aucune étude sérieuse n’a été menée sur la démoralisation des lycéens. Les locaux, l’ambiance dans l’établissement, le règlement intérieur, l’organisation de la vie scolaire, le type de relation entre les adultes et les élèves, la façon de noter des profs, leurs appréciations dans le dossier scolaire, les propos tenus sur les élèves, etc. engendrent-ils une exaspération chez certains lycéens ? On ne sait pas…. Pour savoir si votre lycée offre une qualité de vie et de bonnes conditions d’études,
faites ce test.


Observez la vie, l’ambiance, le quotidien dans votre lycée puis posez-vous les
vingt questions ci-dessous et répondez par oui ou non

 (Abstention possible si vous n’avez pas d’avis sur la question)

1 – Dans le lycée, il existe des espaces de repos, des lieux de travail personnel, des endroits aménagés pour la détente : oui/non ;

2  – Les journées de classe ne dépassent jamais six heures de cours : oui/non ;

3 – Les élèves ont fréquemment une heure, voire plus, de trous dans la journée : oui/non ;

4 – La sonnerie est plutôt douce (n’est pas une sirène stridente ou assourdissante) : oui/non  ;

5 – Les intercours sont assez longs pour se déplacer sans précipitation entre deux salles et ne rognent pas les récréations: oui/non ;

6 – La pause repas dure au moins une heure (sans compter le temps d’attente dans la queue du self) : oui/non ;

7 – Tout lycéen qui le souhaite est aidé pour changer d’orientation, de filière, de voie et d’option, sans complication, sans répression, sans redoublement, dans son intérêt exclusif : oui/non ;

8  – Les élèves qui en ont besoin peuvent recevoir un soutien scolaire (aide, accompagnement, tutorat) ; dans leur établissement avec maintien dans leur classe, sans réorientation ou changement de lycée : oui/non ;

9 – Les adultes du lycée écoutent les élèves sans porter un jugement, en acceptant les échanges et la discussion : oui/non ;

10 – L’établissement traite tous les élèves de manière égale quelque soit leur sexe, leur âge, leur origine, leur milieu social, la situation de leurs parents ou leurs résultats scolaires : oui/non ;

11 – Globalement, les professeurs et les autres adultes rassurent les élèves, leur évitent le stress, n’exercent pas de pression excessive, favorisent des études sérieuses et paisibles : oui/non ;

12 – Les élèves qui ont besoin d’un certificat de scolarité, d’un document ou d’un renseignement administratif l’obtiennent dans des délais raisonnables : oui/non ;

13 – Des casiers ou un système de consigne permet de mettre à l’abri les affaires personnelles (livres, casques, vêtements de sport…) : oui/non ;

14 – Durant les conseils de classe, les délégués sont écoutés. Un professeur les aide à préparer le conseil avec leurs camarades. Un professeur leur donne la possibilité de faire un compte rendu par la suite à la classe : oui/non ;

15 – Les élèves ont un véritable droit d’affichage à des endroits visibles et bien aménagés : oui/non ;

16 – Les élus des élèves (délégués) disposent d’un local (d’un bureau) : oui/non ;

17 – Un élève non délégué peut obtenir rapidement un rendez-vous avec le proviseur sans que plusieurs personnes veuillent connaître le motif ou tentent de le dissuader : oui/non ;

18 – Les déplacements pour se rendre en EPS sont d’une durée acceptable. Les équipements sportifs sont propres et en bon état (vestiaires et douches compris) : oui/non ;

19 – Il y a une infirmerie. Le personnel y est accueillant et efficace : oui/non ;

20 – Les élèves peuvent entrer leur vélo, scooter et autres deux-roues dans le lycée durant les cours, dans un endroit sécurisé et abrité de la pluie : oui/non ;

Comptez les oui et reportez-vous aux résultats ci-dessous :

Entre 16 et 20 oui : Lycée offrant un excellent niveau de qualité et des conditions d’études très bonnes.

Entre 15 et 11 oui : Lycée offrant une bonne ou assez bonne qualité de vie et des conditions d’études acceptables.

Entre 10 et 6 oui : Lycée proposant une qualité de vie médiocre et faisant suivre des études dans des conditions désagréables.

Moins de 6 oui : Lycée imposant une mauvaise de qualité de vie et faisant faire des études dans de très mauvaises conditions.