« Tenue correcte et décente exigée »

On peut lire, à l’article 2 du règlement intérieur d’un lycée, ceci : « Chacun a droit au respect de sa personne, de son image et de sa dignité et, en regard, chacun a le devoir d’avoir une tenue correcte et décente ».

Cela me fait penser à ces scènes désormais banales où des jeunes gens ont des gestes déplacés à l’égard de jeunes filles, se permettent des propos insultants, et vont jusqu’à les agresser physiquement ! Fille ou garçon, vous savez de quoi je parle et vous mesurez la gravité de la chose, j’espère. Cela a sûrement commencé au collège mais l’arrivée au lycée donnant encore plus de droits et de libertés, il y en a qui exagèrent. Je pense ici autant aux jeunes filles aux tenues provocantes qu’aux garçons que ça ne laisse pas indifférents. « Elle est bonne », disent-ils d’une telle, et on sait ce que cet adjectif signifie. Inscrire au règlement intérieur du lycée que la tenue des élèves doit être correcte et décente, c’est-à-dire adaptée au lieu et à la situation, prend alors tout son sens. C’est quoi « provocante » et c’est quoi « adaptée » me direz-vous. Cherchez bien : le nombril à l’air (bien que la mode en soit passée…), adapté au lycée ou provocant ? Les bretelles de soutien-gorge apparentes, adapté ou provocant ? Le décolleté plongeant, adapté ou provocant ? La jupe trop courte, adapté ou provocant ? Le débardeur tellement lâche qu’il ne dissimule plus rien, adapté ou provocant ? Etc. etc. Le problème est là, vous ne savez plus ce qu’il faut cacher. Vous êtes très secrète mais vous exhiber votre corps. Vous ne montrez pas vos sentiments mais vous montrez vos seins. S’expose-t-on plus dans le premier cas, tant l’impudeur s’étale partout ? Je n’ai pas de réponse. Ce que je sais c’est qu’à l’inverse la pudeur protège ; elle instaure la bonne distance entre vous et les autres. Les garçons n’oseront plus les gestes grossiers et vous, vous serez plus sûre de vous, plus à l’aise. Quelqu’un a écrit : « Lorsque des jeunes savent protéger leur corps et leurs sentiments, ils sauront aussi les dévoiler à ceux qu’ils aimeront… ».
C’est beau, non ? A méditer…

Et puis il y a cette affaire de jogging dans un lycée des Yvelines. Si l’interdiction s’appuie sur l’application d’une décision du conseil d’administration, elle ressemble fort à une interprétation très restrictive des textes. En témoignent les dizaines de médias qui se sont exprimées sur cette affaire. Je vous laisse le soin de les consulter.

Je vous propose l’article de l’étudiant : http://www.letudiant.fr/lycee/jogging-survetement-casquette-juppe-qu-avez-vous-le-droit-de-porter-au-lycee-ou-au-college.html

Pour en savoir plus sur le règlement intérieur d’un lycée:  https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1409

Le texte de la circulaire de juillet 2000 :

http://www.education.gouv.fr/bo/2000/special8/regl.htm

 

9 réflexions au sujet de « « Tenue correcte et décente exigée » »

  1. Bretelles de soutien-gorge apparentes, jupes trop courte… Et les mecs en jean « taille basse » qui laissent voir la moitié ou la totalité de leurs fesses ? Pourquoi les filles seraient-elles les seules à avoir une « tenue provocante » ?

    Concernant la « tenue correcte », il faut aussi parler, je pense, d’attitude. Certains et certaines s’exhibent sciemment tandis que d’autres laissent voir en toute innocence une bretelle de soutien-gorge ou une ceinture de caleçon qui n’a rien de très choquant.

    Enfin, en lycée, les élèves sont capable de maturité. N’est-ce pas a chacun (éventuellement avec les parents) de fixer ses limites ?

    Je suis moi-même étudiante en Licence 1, et au lycée, il n’y avait rien sur la tenue dans le règlement… Pourtant aucune tenue n’a jamais posé problème. Chacun doit réfléchir à ses actes comme il l’entend, et en assumer les conséquences.

  2. Merci pour cet article moralisateur au possible à la limite du slutshaming: « tu veux que l’on te traite correctement? Commence par te rhabiller bitch! »…

    Cela me fait penser qu’en cas de viol, l’une des première question que l’on pose à la victime est par rapport à ses vêtements.

    Au même titre que je ne me permet n’y d’insulter ni de tripoter un jeune homme au pantalon très bas, ou en short court, je ne comprends pas que l’on se permette n’importe quoi sous prétexte de jupe ou de décolleté.

    Le problème ne viens pas forcement donc de bouts de peau apparents féminins, (sinon je ne vois pas ce que l’on reproche aux amateurs de burqas).

  3. « Au même titre que je ne me permet n’y d’insulter ni de tripoter un jeune homme au pantalon très bas, ou en short court, je ne comprends pas que l’on se permette n’importe quoi sous prétexte de jupe ou de décolleté. »

    L’insulter ou le tripoter, non. Mais il ne faut pas nier qu’un pantalon laissant clairement apparant un caleçon n’a rien de décent dans un lieu public. Tout comme un décolleté bien plongeant ou une jupe très courte.

    Le plus simple pour être justement traité comme tout le monde, c’est bien de respecter et d’être dans la norme imposée. On ne demande pas d’être couvert avec dix couches de la tête aux pieds, mais simplement de faire preuve de décence et de ne pas choquer. Ca peut tout à fait paraître cruel qu’un mec/groupe de mecs dise: « Oh elle est bonne ! » à une fille ou je ne sais quels propos, quand on est pas dans la norme vestimentaire exigée dans l’environnement dans lequel on se trouve, il faut se préparer à entendre ça (et je dis pas ça pour une simple bretelle de soutien-gorge, évidemment ;) )

  4. Je n’ai rien contre le fait qu’il faille porter des tenues décentes en cours (bien en contraire).
    Je trouve juste dommage qu’un article sur un sujet intéressant se termine par : »les filles habillez vous de façon à respecter la pudeur, et les garçons vous laisseront tranquille », ce n’est pas le sujet.
    Quand aux remarque désobligeantes, elles ne dépendent pas forcement adressées au filles qui « choquent », pleins de fille plutôt « jean-sweat » y ont aussi le droit (true story).
    Bref, pour en revenir au sujet, tout comme la décence, cela ne se cantonne pas qu’à une histoire de filles aux jupes trop courtes.

  5. Moi dans mon collège et maintenant dans mon lycée nous avec des tenues qui sont strictement interdites !!
    Mais le pire se fut quand même au collège nous n’avions même pas le droit au jogging, les jeans troué ainsi que les short n’en parlons même pas !!!! les boucles d’oreilles qui pendaient trop étaient également interdites sous peine que lorsque qu’on arrive au collège (1 surveillant et le cpe était a l’entré pour vérifier ) soit ils nous fesaient enlever se qu’on avait ou alors on devait rentrer chez nous pour nous changer et de plus venir un mercredi pour être collé !!!!!
    maintenant au lycée je trouve que c’est moins réglementé les jogging sont autorisé youpi (mais j’ai pris l’habitude de ne pa en mettre ) mais ils sont quand même assez retissant par rapport aux shorts
    bah voila tous sa pour dire que moi aussi j’ai tenue correcte exigé
    (mon collège et mon lycée sont 2 Etablissements privées)

  6. A encore une feministe aigrie,
    Juste un mot, vous vous lancez dans une discussion de principes et de philosophie ? Que vous ne plongiez pas la main dans le pantalon du premier venu c’est tout à votre honneur mais comprenez bien que tout le monde n’a pas la tête sur les épaules et que nos rues sont pleines de tarrés et de désaxés qu’il est préférable de ne pas provoquer. Donc chacun est libre certes mais il ne faudra pas se plaindre après. Dans la vie on ne récolte que ce qu’on semé.

  7. tu sais lire ? même des filles en sweat-jogging sont parfois victimes de remarque provocantes , de viol ,etc ?.

    Je suis un gars, mais je tiens à dire qu’une fille peut-venir habillée comme elle veut, tant qu’elle vient pas en sous-vêtements (et idem pour un garçon) ou nu.

    En tout cas les articles de ce blog (pas les commentaires) m’écoeurent plutôt qu’autre chose.)

    (ça sera sûrement censuré, ce commentaire.)

  8. Quand est- il des vêtements gothique ( serre taille corset par exemple)? Correct ou pas correct?
    Les parents doivent ils intervenir?
    Merci de m’éclairer?

  9. Ton discours m’a carrement importuné, ça fait passer tout les mecs pour des pervers, et violeurs …

    C’est n’importe quoi de dire ça ! On sait se tenir Merde ! Et puis, si on lache un p’tit  » elle est bonne  » … c’est pas un viol. OK je peut comprendre que c’est génant dans certains cas mais la plupart du temps, les remarques qui sont fait sur une fille … eh ben elle sont dites entres mecs ( ou entres filles pour l’inverse ) !!!

    Ce genre de discours est un putain de discours de personne qui voudrait aussi qu’on baise pas avant le mariage !

    Nan mais sérieux, on parle d’exibition alors que c’est juste une PUTAIN D’HISTOIRE DE CHOIX !!!!!!!

Les commentaires sont fermés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>