Poursuite d’études; prendre les devants (4)

Nous voici à la deuxième étape de ce moment de réflexion sur votre poursuite d’étude.

Rappelez vous, nous allions explorer 3 axes:

– 1er axe: Connais toi toi-même

– 2ième axe: Informes toi

– 3ième axe: Choisis et inscrits toi

Nous avons explorer le 1er axe lors des billets 2 et 3, aussi aujourd’hui je vous propose de passer à l’axe 2.

(Attention, rien ne vous empêche de compléter la réflexion de l’axe 1)

L’objectif de ce moment est de vous permettre de découvrir l’ensemble des formations qui existe, et les emplois auxquels ils prétendent.

Pour cela voici une liste non exhaustive de structures, ou de lieux à visiter:

- Le Centre d’Information et d’Orientation (CIO): 

    • l’accueil de tout public et en priorité des jeunes scolarisés et de leur famille
    • l’information sur les études, les formations professionnelles, les qualifications et les professions
    • le conseil individuel
    • l’observation, l’analyse des transformations locales du système éducatif et des évolutions du marché du travail et la production de documents de synthèse à destination des équipes éducatives ou des élèves
    • l’animation des échanges et des réflexions entre les partenaires du système éducatif, les parents, les jeunes, les décideurs locaux et les responsables économiques
      • un fonds documentaire sur les enseignements et les professions
      • un service d’auto-documentation permettant à toute personne accueillie au CIO de consulter des documents à partir de ses intérêts et de son niveau scolaire
      • Les personnels qui travaillent dans les CIO sont des directeurs de CIO, des conseillers d’orientation-psychologues et des personnels administratifs.

Chaque CIO possède :

Peut être l’avez vous rencontré dans votre établissement. Il y en a un proche de chez vous.

- Les services communs universitaires d’information et d’orientation (SCUIO)

Structures implantées dans les universités, les SCUIO proposent aux étudiants une importante documentation et de nombreux services d’information sur les enseignements de l’université, des conseils pour l’orientation, une aide à l’insertion professionnelle.

l’ONISEP

C’est une structure nationale qui vous donnera une mine d’information sur les métiers. Vous pouvez trouver ces renseignements sur le site:

http://www.onisep.fr/Decouvrir-les-metiers

- le Centre d’Information et de Documentation de la Jeunesse (CIDJ)

L’information, le conseil et l’accompagnement des jeunes dans leurs questionnements sur les études, les métiers, l’orientation, les projets, la mobilité internationale et européenne, la santé, les jobs, le logement sont les défis que les professionnels de l’Information Jeunesse relèvent quotidiennement en allant à la rencontre de leurs publics.

le site: http://www.cidj.com/le-cidj/historique/le-cidj-et-l-information-jeunesse permet de trouver beaucoup d’informations, mais aussi de trouver un point du réseau Information jeunesse proche de chez vous.

- les différents salons, les portes ouvertes organisés dans votre région. Regardez dans votre établissement vous pouvez peut être y trouver des affiches vous donnant les différentes dates prévues.

Autres sites: http://www.orientation-pour-tous.fr/

Alors bon courage pour cette recherche.

Poursuite d’études : prendre les devants (3)

Vous avez pris un peu de temps pour faire le petit test que je vous ai proposé, tant mieux. Sinon rien n’est perdu faites le avant de lire la suite.

Vous devez avoir répondu de deux façons: soit plutôt OUI, soit plutôt NON. Surtout j’espère que vous avez bien noté à quelles questions cela correspond.

Reportez vos résultas, autour des 4 pôles suivant: (comptez 1 point si vous avez répondu plutôt OUI, 0 si vous avez répondu plutôt NON)

Pôle A: résultats des questions n°: 2, 8, 10, 12, 22, 24, 25, 33, 35 et 38

Pôle B: résultats des questions n°: 1, 7, 9, 11, 13, 19, 23, 26, 29, 34

Pôle C: résultats des questions n° 3, 6, 14, 15, 18, 21, 28, 32, 36, 39

Pôle D: résultats des questions n° 4, 5, 16, 17, 20, 27, 30, 31, 37, 40

Voici ce que les résultats peuvent dire de vous.

Si vos avez une majorité des points dans:

- le pôle A: vous avez une tendance à « Laissez faire »

Vous avez tendance à attendre que quelqu’un décide à votre place. Vous ne mettez pas tout en oeuvre pour prendre les choses en main. Vous avez un peu peur de vous lancer dans l’action, vous êtes plutôt sur la défensive. Vous avez tendance à laisser faire le hasard. Vous vous entez un peu bloqué(e).

- le pôle B: vous avez une tendance « agressive »

Vous avez tendance à décider rapidement de manière impulsive, au risque de ne pas étudier suffisamment le problème posé; vous suivez votre instinct. Vous décidez sans prendre l’avis des autres, pour vous opposer à eux.

- le pôle C: vous avez une tendance « autoritaire »

Vous avez tendance à prendre des décisions calculées pour influencer les autres. Vous décidez en tenant compte de l’ambiance environnante pour imposer vos idées.

- le pôle D: vous avez un tendance « affirmation de soi »

Vous décidez souvent de manière réfléchie, en prenant conseil, en respectant les autres. Vous analysez la situation, vous vous informez. Vous vous imposez lorsque vous le jugez utile et nécessaire. Vous commencez à mieux vous connaître.

çà y est vous avez vu dans quelle situation vous vous situez. Mais retenez bien, on n’est jamais toujours dans la même situation. en fonction de nos intérêts on va changer. Par contre dans le cadre de votre orientation future et ce qui va se passer dans les mois prochains, les décisions que vous prendrez devront se situer dans le pôle D.

Poursuite d’études : prendre les devants (2)

Mais qui décide ?

Pour choisir votre orientation vous devez prendre des décisions, qui peuvent vous sembler difficiles. Comment les prendre ?

Plusieurs hypothèses s’offrent à vous :

  • Vous pouvez laisser faire les évènements : vous ne serez certainement pas satisfait.
  • Vous pouvez choisir par impulsion : vous risquez de vous tromper par trop de précipitation.
  • Vous pouvez avoir une attitude de dérision autoritaire : vous pouvez vous tromper par trop d’assurance.
  • Vous pouvez décider de réfléchir aux risques probables et à votre capacité à les assumer : votre choix sera plus cohérent.

 

Mais vous connaissez vous vraiment ? Comment réagissez-vous devant une décision à prendre ?

 

Je vous propose de faire le petit test ci-dessous. Répondez le plus spontanément possible.

2 choix sont possibles : soit plutôt OUI, soit plutôt NON.

Pour chaque question notez bien sur une feuille son numéro et votre réponse.

 1.      Êtes-vous quelqu’un qui décide ?

 2.      Vous êtes dans une longue file d’attente, attendez vous patiemment ?

 3.      Êtes-vous capable de « jouer la comédie » pour aboutir à votre objectif ?

 4.      Savez-vous défendre votre point de vue, même devant des camarades en désaccord avec vous ?

 5.      Êtes-vous à l’aise dans les contacts « face à face » ?

 6.      Êtes-vous de ceux qui cachent leurs intentions tant qu’ils ne connaissent pas celles des autres ?

 7.      Si vous prenez un coup volontaire dans un match de rugby (ou tout autre sport), le rendez vous immédiatement ? 

 8.      Dites-vous souvent d’un devoir « je le finirai demain » ?

 9.      Aimez-vous contredire vos camarades dans une discussion ?

10.   Si l’on fait une remarque désagréable, laissez-vous « passer » sans réagir ?

11.   Etes vous d’accord avec cette opinion « il faut toujours être le plus fort ! » ?

12.   Un camarade ennuyeux vous téléphone, faites vous répondre par votre mère que vous n’êtes pas là ?

13.   Aimez-vous les situations compétitives ?

14.   Est-il préférable de faire agir les autres à sa place ?

15.   Utilisez-vous souvent votre charme pour vous faire accepter partout ?

16.   Aimez-vous prendre des conseils auprès des autres ?

17.   Faites-vous plutôt confiance aux gens qui vous entourent ?

18.   Influencez-vous facilement vos camarades pour les amener à vos idées ?

19.   Pensez-vous qu’à la fin d’une discussion, il faut toujours un gagnant ?

20.   Savez-vous mener jusqu’au bout ce que vous avez commencé ?

21.   Essayez vous de plaire à un personnage important pour obtenir plus tard des avantages ?

22.   Dans une discussion en groupe, êtes-vous plutôt « spectateur » ?

23.   Pensez-vous qu’il faut souvent être agressif pour s’en sortir dans la vie ?

24.   Dans un groupe, acceptez-vous de faire des « tâches » qui ne vous reviennent pas ?

25.   Etes vous bloqué(e) lorsque vous avez à réaliser quelque chose d’inhabituel ?

26.   Vous arrive-t-il souvent de couper la parole à votre interlocuteur ?

27.   Pouvez-vous être un orateur calme face à un public inattentif ?

28.   La fin justifie-t-elle les moyens ?

29.   N’hésitez-vous pas à prendre un ton cassant pour vous imposer ?

30.   Êtes-vous une personne qui recherche toujours les compromis ?

31.   Prenez-vous la parole à bon escient sans vous imposer à tout prix ?

32.   Voulez-vous souvent prendre la parole coûte que coûte pour vous faire remarquer ?

33.   Si vous jouiez au théâtre, vous préféreriez être au décor plutôt que d’être acteur ?

34.   Aimez-vous vous faire remarquer dans un groupe ?

35.   Si dans une conversation, un camarade dit quelque chose de faux, avez-vous tendance à ne pas el contredire ?

36.   Dans un débat, préférez-vous d’abord laisser parler les autres, pour pouvoir mieux les attaquer ensuite ?

37.   Recherchez-vous plutôt les camarades qui vous permettent d’être vous-même, sans tricherie ?

38.   Avez-vous souvent du mal à prendre parti ?

39.   Recherchez-vous les gens susceptibles de partager votre point de vue pour être plus sûr d’avoir raison ?

40.   Osez-vous vous opposer sans passion excessive lorsque vous n’êtes pas d’accord ?

Ce test peut se faire seul ou si vous avez du mal à répondre avec un camarade ou quelqu’un de votre famille.

 La semaine prochaine nous regarderons ensemble ce que cela veut dire.

Poursuite d’études : prendre les devants (1)

« Qu’est ce tu veux faire plus tard ? »

Cette phrase vous l’avez déjà souvent entendue et cela depuis bien longtemps. Vous allez sûrement, à nouveau, trouver que tout le monde vous parle de votre orientation, des études supérieures que vous allez entreprendre et peut être que ce moment est très flou pour vous.

Même s’il est vrai que vous avez encore le temps, vous allez voir que cela passe très vite et que vous serez confronté à des choix que vous n’avez peut être pas faits. Alors si vous ne souhaitez pas que l’on choisisse pour vous, vous devez avoir mené votre réflexion personnelle et pouvoir le moment voulu (en terminale, au moment de l’inscription sur le système académique) défendre votre choix.

Je vais tenter de vous proposer quelques pistes que nous développerons sur 3 à 4 semaines.

On pourrait classer cette réflexion autour de 3 axes :

  •  1er axe : connais-toi toi –même
  •  2ièmeaxe : informes toi
  • 3ième axe : choisis et inscrits toi

Aujourd’hui on pourrait commencer par le 1er axe qui consiste à se poser quelques questions sur soi-même, sur ce que je serais (exerces toi à te projeter dans 4/5 ans) :

  • quels sont mes goûts?

Est-ce que j’aime travailler en plein air ?

                Est ce que j’aime faire des choses répétitives ?

                Est-ce que j’aime défendre une cause ?

                Est-ce que je prends du plaisir, lorsqu’il faut chercher longtemps avant d’obtenir la réponse ?

  • quels sont mes centres d’intérêts ?

Est-ce que je pratique avec passion une activité extra scolaire ?

                Est-ce que j’aime lire ?

                Suis-je cinéphile ?

  • quelle est ma personnalité ?

Est-ce que je vais facilement vers les autres ?

Peut-on me demander un service ?

                Est-ce que j’aime la compagnie des autres ?

                ..

Mais aussi, j’ai déjà choisi depuis l’année dernière des options :

  • Était ce pour découvrir ? ou faire comme les autres ?
  • Est-ce que j’avais une idée en tête ?
  • Ce choix, m’apporte t il des réponses sur ce que je veux ou ce que je ne veux pas ?

Les réponses à ces différentes questions ne sont pas toujours faciles à trouver seul, aussi parlez en autour de vous (parents, famille, amis..). Toutes ces personnes que vous côtoyez dans différentes situations vous apporteront des informations intéressantes sur vous-même.

Conserver précieusement cette réflexion, elle n’est pas terminée et peut s’alimenter régulièrement. Nous en aurons besoin plus tard.

Vous n’êtes qu’au début de la construction de votre projet, que certains l’appelleront projet professionnel, mais aussi projet personnel.