Je dois aller au rattrapage

Les épreuves terminées,  vous vous dites que vous allez sûrement passer le rattrapage !

Ces épreuves de rattrapage te permettent, si tu n’as pas eu 10 à la première série d’épreuves, de te rattraper : tu repasses des matières que tu as déjà présentées à la première série.

Même si tu es déçu, il faut que tu entrevois cela comme une chance. Lorsque tu auras ton baccalauréat, il ne sera pas écrit dessus que tu l’as eu au rattrapage, donc reprends courage et remets-toi à travailler.

Pourquoi s’y mettre de suite : parce que tu n’as pas encore les résultats qui ne sont prévus que pour le 5 juillet, et qu’en plus, tu seras convoqué dès la semaine suivante pour les oraux.

Alors, il faut s’y mettre. Tu ne dois présenter que 2 matières de ton choix. Le jury retiendra que la meilleure note de tes 2 prestations.

Ne choisis pas celle où tu n’as pas brillé toute l’année…, tu auras du mal en une semaine à rattraper le niveau demandé et à exceller à une épreuve d’examens.  Ne choisis pas non plus celle où tu es très bon…, tu aurais du mal à faire mieux que ton devoir, sauf si en cherchant sur Internet les corrigés des épreuves, tu as vu que tu avais fait un hors sujet, et tu pressens déjà la mauvaise note. Une fois cette réflexion faite,  travailles toutes les autres car tu devras choisir  très vite tes épreuves au vu de tes notes.

N’oublie pas que l’objectif est d’avoir une meilleure note !

Bon courage !

Le ministère propose sur son site une très complète page de questions/réponses dont je vous conseille la lecture :

http://www.education.gouv.fr/cid60987/bac-2015-questions-reponses.html#Rattrapage

Pourquoi pas l’internat l’année prochaine ?

L’internat, ou la pension comme disait nos grands-parents, est un dispositif qui existe toujours et qui peut parfois correspondre à vos attentes.

Vous rencontrez des difficultés à travailler correctement seul à la maison, et vous savez que si un cadre existait cela fonctionnerait,

Vous avez des résultats scolaires moyens, même si régulièrement vos enseignants disent que vous avez du potentiel que vous ne mettez pas à profit,

Vous avez envie de prendre un peu d’indépendance, la vie à la maison vous pèse, le climat est parfois difficile à supporter et vous perturbe  dans vos études,

Vous aimez bien la vie en collectivité, et être éloigné de votre famille n’est pas un obstacle,

Peut être que l’internat est fait pour vous, mais cela doit de votre part un projet correctement mené et mûri en famille. Lire la suite

Réviser à deux

Vous êtes tenté, votre copain ou copine vous a proposé de réviser le bac ensemble.

Vous ne savez pas trop quoi répondre même si du premier abord, vous auriez envie de dire oui, mais inconsciemment vous vous posez des questions ?

– Ne vais-je pas perdre mon temps ?

– Il ou elle est beaucoup plus fort(e) que moi ?

ou à l’inverse, il n’a rien fait de l’année… il veut m’utiliser.

En somme cela va-t-il être efficace ?

.. peut être aussi faudra-t-il que vous persuadiez vos parents de l’utilité ?

Si vous en êtes là, et que vous n’avez pas dit oui d’emblée, c’est que déjà vous vous posez les bonnes questions. Lire la suite

C’est le début des premières épreuves !

Ca y est ! Les premières épreuves sont là, et c’est le plus souvent les épreuves orales.

Rappelez-vous tout ce que l’on a déjà dit dernièrement sur les oraux. Bien préparé, vous devriez vous en sortir aussi bien que si vous étiez devant votre feuille blanche.

Mais un oral, cela s’anticipe aussi de façon organisée : Lire la suite

Jouez aux homographes homophones !

Dans cette période de congés pour certains, de révisions pour d’autres, on peut se permettre d’apprendre tout en jouant car ce que je vais vous montrer ci-dessous est vraiment sympa.

OUI, OUI, vous en êtes sûr : 2 mots composés des mêmes lettres se prononcent toujours de la même façon, ce n’est pas possible autrement.

Et vous avez raison, si je dis :  » Cette dame qui dame le sol. A Calais, où je calais ma voiture, le mousse grattait la mousse de la coque de ce beau navire. Le bruit dérangea une grue, qui alla se percher sur une grue. » Et si vous cherchez bien, vous allez en trouver d’autres.

On appelle cela des homographes homophones. C’est le sens donné au mot qui en fait toute la différence, et pour cela, il faut qu’il soit inséré dans une phrase.

Mais êtes-vous sûr que cela marche à tous les coups ?

Vérifiez, dans la phrase suivante : « Je suis content qu’ils vous content cette histoire » ou alors  » Elles excellent à composer un excellent repas. Il serait bien que nous éditions cette histoire pour en réaliser de belles éditions ». Et là, cela ne marche plus. Si vous prononcez tout de la même façon vos phrases ne veulent rien dire.

Voilà quelques exemples de ce que l’on appelle des homographes non homophones, dites aussi homographes de prononciations différentes.

Dans notre chère langue, il y a beaucoup d’autres pièges.

Que pensez-vous de celui-ci ( c’est une homophone) :  » le ver allait vers le verre vert« .

Si vous vous emmêlez déjà les pinceaux, pensez à vos amis étrangers qui apprennent notre chère langue de Molière.  Si vous voulez vous perfectionner , consultez le site Écrire… et s’enrichir ! On y apprend pleins de petites choses.

http://ecrire-et-senrichir.com/

 

grammaire-ecrire-et-senrichir3

Pour bien prendre la parole, je dois…

Bien sûr que lorsque vous serez amené à faire une présentation orale, vous devrez avoir bien trvaillé le contenu. Mais souvent de bons sujets sont mal évalués parce que le candidat n’a pas su emporter l’auditoire dans sa présentation.

… je dois être capable de quoi ?

Tout compte fait, qu’est-ce que l’on attend de vous ? Lire la suite

Je vais passer une épreuve à l’oral

Oral Bac Russe

Dans le cadre des examens, certaines épreuves se passent à l’oral. Pour certains, c’est une chance, mais pour d’autres, cela relève presque du calvaire. De toute façon, pas de questions à se poser : il faut y aller… mais pas n’importe comment. Un oral, cela se prépare, et c’est la pratique répétée (en examen ou pas) qui permet de se sentir plus à l’aise.

A chaque fois que vous devez prendre la parole, vous avez des palpitations, des difficultés de respiration, vous transpirez. Ces symptômes indiquent que vous manquez de confiance en vous et peuvent vous amener à paniquer, à ne pas retrouver l’idée que vous cherchiez… Il est normal que vous ressentiez cela, surtout si c’est un examen, car il y a un enjeu fort, et ce moment n’est pas anodin. Par contre, la pratique répétée va vous permettre de contrôler ces différents symptômes pour qu’ils ne vous paralysent pas et que vous donniez le meilleur de vous même.

Pour vous préparer à ce moment, il faut déjà savoir ce qu’est une épreuve orale (mais ce serait pareil pour un exposé) : Lire la suite

Je veux vraiment faire ce métier…

Vous voilà encore en train d’hésiter. On vous demande ce que vous voulez faire plus tard et tout compte fait, ce n’est pas que vous ne savez pas quoi faire, mais plutôt qu’à chaque fois que vous le dites, on se moque de vous. Pourquoi ?

Parce que vous voulez faire un métier qui, majoritairement, n’est pas exercé par votre sexe.

Vous êtes un garçon et vous voulez être « sage femme », mais on dit aussi maïeuticien ou assistant de direction alors que l’on parle plus souvent d’assistante. Mais cela peut être aussi pour des filles qui souhaiteraient être plombier, cariste ou pilote de ligne. Des exemples il y en a des tas. Lire la suite

Une récente école d’informatique gratuite et ouverte à tous

Avez-vous lu ou entendu parler dans les médias de la récente formation lancée par Xavier NIEL : 42 ? Vous ne le connaissez pas ! Mais si, c’est le fondateur de Free qui s’est déjà fait remarquer dans la téléphonie.
Et là, il réitère en lançant en 2013 une formation gratuite pour former les jeunes à la programmation. Il part du constat que nous aurons besoin de nombreux emplois, et que pour l’instant, nous n’en formons pas assez. Mais la nouveauté de sa structure réside dans la pédagogie qu’il souhaite mettre en place pour les 1000 à 3000 jeunes qui suivront son cursus de 3 ans.

C’est où? A Paris dans le 17 ième arrondissement, sur 4200 m2. Sa pédagogie est basée sur des apprentissages collectifs, et non pas individuels. Voici ce qu’on peut lire sur leur site : Lire la suite

Préparez-vous aux conditions de l’examen !

Nous sommes dans la dernière ligne droite de l’examen, et vous voulez mettre à profit les dernières vacances pour vous préparer dans les mêmes conditions qu’à l’examen.

Oui, vous pensez être à niveau, vous avez révisé et approfondi vos cours au fur et à mesure mais votre souci est plus dans la gestion du temps, votre organisation pendant les épreuves.

C’est vrai qu’il est différent de travailler chez soi et de composer en classe, ou un jour d’examen.

Pourquoi ? Lire la suite