Et si on révisait à plusieurs ?

« Je n’en peux plus de passer des heures tout seul dans ma chambre, c’est sinistre ! » lâche Aurélien, mèche soignée et look savamment étudié. « Moi, mon truc, c’est d’être en bande » poursuit-il dans un sourire avant d’ajouter, résigné : « Pas très compatible avec le travail du lycée ». Faux. Contrairement à une idée largement répandue… à l’école française, travailler à plusieurs présente de nombreux avantages à condition toutefois de respecter certaines règles, histoire d’éviter qu’une belle aventure ne vire au naufrage collectif !

Le casting !

Pas de travail en groupe sérieux sans une team bien choisie

Vous n’êtes pas là pour faire la fête ou refaire le monde, l’objectif est de travailler, il est donc préférable de vous entourer de personnes sérieuses et motivées. De là à vous croire condamné à « traîner » avec les plus « polards » du lycée, il y a un pas qu’il ne vaut mieux pas se risquer à franchir au risque de déprimer. Il faut que vous ayez plaisir à retrouver vos acolytes, ne serait-ce que pour les pauses que vous ne manquerez pas de faire entre deux séances de travail donc cap sur des personnes sérieuses et fiables mais avec lesquelles vous avez des affinités.

Bien choisir son équipe, c’est d’abord veiller à ce qu’elle soit bien équilibrée. Autrement dit, tout le monde doit avoir globalement le même niveau. Évitez des écarts trop importants, synonymes de perte de temps. Les meilleurs s’égarant dans des explications à n’en plus finir et les moins bons se décourageant face à la hauteur de la marche à franchir ! Mais qui dit groupe homogène ne dit pas groupe strictement identique. Des différences sont utiles : elles permettent aux meilleurs de vérifier leurs bases et de s’assurer qu’ils ont bien compris- c’est en expliquant un cours qu’on le retient et que l’on vérifie qu’on l’a bien compris « ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement » -et aux plus faibles de profiter des explications de leurs comparses. Avec un peu de chances, les « compétences » seront équitablement partagées. A savoir que celui qui est bon en maths aura peut-être besoin d’un petit coup de mains en langues et inversement. Donc, jouez la complémentarité, l’idée c’est que chacun puisse aider et être aidé à son tour !

De nombreux avantages

Travailler l’oral, en exposant aux autres la leçon de géo peut s’avérer un excellent exercice d’expression et se révéler très efficace en termes de mémorisation pour celui qui a la charge d’exposer le contenu du chapitre, mais aussi pour les autres qui l’écoutent et, le cas échéant, l’interrogent. Échanger à l’oral est un excellent moyen de développer votre mémoire auditive. En outre, les débats permettent de réfléchir à des thèmes, de soulever des questions auxquelles vous n’auriez pas forcément pensé seul…

Autre avantage de travailler à plusieurs : la motivation. Ce n’est pas très drôle de se donner RDV à soi même pour s’avaler une dizaine d’exos de maths. D’autant plus, que si l’on bute, on n’a personne, sous la main, à qui demander de l’aide…. à  plusieurs, on se motive (c’est rare que personne n’ait envie de travailler au même moment), on s’épaule, on s’entraide !

Attention danger

Ne confondez pas bande de copains et groupe de travail. Au-delà d’un certain nombre de comparses, le groupe peut s’avérer contre productif. Le chiffre idéal ? Quatre ou cinq, pas plus !

Autre risque, la perte de temps. Si vous constatez qu’à la fin de la journée, vous avez passé plus de temps à discuter qu’à travailler, c’est qu’il y a un problème. Bien sur vous devez faire des pauses régulièrement, au risque de « craquer » mais … pas tout le temps ! Pour éviter toute dérive, fixez-vous des objectifs « réalistes » pour chaque séance et vérifiez que vous les avez bien atteints. Dans le cas contraire, essayez de comprendre pourquoi de façon à redresser la barre la fois suivante !

Travailler en équipe présente de nombreux avantages. Pour preuve, dans l’enseignement supérieur et, plus tard, dans le monde du travail, vous serez amené à travailler à plusieurs. Alors autant en prendre l’habitude très vite !

 

 

Une réflexion au sujet de « Et si on révisait à plusieurs ? »

  1. Je ne pense pas que le travail de groupe soit d’une grande efficacité , j’ai essayé de nombreuse fois mais ça fini toujours par rigoler ou jouer à la Play donc bon je décide de travailler seul …

Les commentaires sont fermés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>