41 – FrançoisG – Enfantillages

FrancoisG 1
FrancoisG 2
FrancoisG 3

La création est l’antagoniste du sérieux. Quels plus beaux moments pour notre créativité, que ceux où l’on jouait étant petit ? Comme dans notre enfance, il faut aimer notre créativité : la chérir comme notre peluche, la collectionner et la construire comme nos cubes, la laissée s’envoler et prendre de la hauteur comme nos ballons…
Tous cela est représenté à travers mes trois réalisations, dont l’objet central est l’ampoule, allégorie de la création. L’intérêt de les avoir réalisées aux traits noirs, est de pouvoir les imprimer sur toutes les surfaces désirées (Cartons et papiers de couleurs/kraft/recyclés).

36 – Gatoss – Aby ssal

Capture
A l’heure où l’apparence est reine, c’est un véritable tourbillon d’étiquettes qui nous interpelle, nous happe, nous conditionne, voire… nous aliène.
Aliène notre pensée pour nous entrainer dans un vertige, une spirale, un cercle infernal qui tourne comme notre terre.
Oxygénons notre esprit et ne nous laissons pas polluer par la vague de la surconsommation…. mais empruntons plutôt, par exemple, des chemins de traverses…vers l’art, vers l’autre…
Envoyons valser les étiquettes !

31 – K.BOISSIERE – L’idée lumineuse

K.BOISSIERE
Dans le cadre de la création de « L’idée lumineuse » je me suis intéressé à deux expressions :
- Avoir une idée derrière la tête (qui est représentée par l’ampoule).
- Une idée lumineuse (qui est représenté pas la luminosité au centre de l’image).
J’ai ensuite pensé au support qui est un cahier à dessin, d’où l’utilisation d’un filtre style crayon à papier/fusain.