Droniste

StarshipTroopers
n.m. – v. 2012, de l’anglais drone, « abeille mâle » ou « faux bourdon ».

 

Pilote d’engin volant sans pilote !!! (oui-oui! C’est bien ça!)

 

pianiste Avec tous ces vols de drones mystérieux sur Paris, on entend de plus en plus parler de « dronistes » qui se font arrêter dans les médias. A tel point que sur son blog ingénieusement intitulé La foire du drone, le journaliste Jean-Michel Normand a publié un article : « ne tirez plus sur le droniste ».  Mais un droniste, c’est quoi ?

Normalement, on ne devrait pas parler de droniste. Si on parle de « drone », c’est sans doute parce que ces engins volants ressemblent souvent à des insectes volants, le mot « drone » désignant en anglais une abeille mâle (un faux bourdon). Mais un drone est, par définition, un objet volant télécommandé, bref, « un truc qui vole sans personne à bord ». Donc, si le droniste est un pilote de drone, c’est un mot qui n’existe pas pour désigner un truc qui n’existe pas non plus. Du coup, toute la question est de savoir qui est le droniste ? S’il n’est pas à bord, mais où est-il ?

C’est ce que se demandaient déjà en août 2013  les « dronologues » – encore un mot qui n’existe pas :

Dans le métier, il apparait de plus en plus souvent le terme droniste. Pour certains, les dronistes sont les constructeurs de drones, pour d’autres ce sont les opérateurs de drones, et enfin d’autres ne font pas la différence avec ces personnes qui ‘font’ du drone professionnellement.

Droniste reste donc un mot ambigu : il peut désigner celui qui se sert d’un drone ou le télécommande, mais aussi, l’ingénieur qui l’a conçu, enfin, celui dont le métier est de se servir de drones – pour des raisons plus ou moins obscures qui raviront les conspirationnistes.  Dans tous les cas, le droniste n’est pas à bord du drone.

D’ailleurs, c’est bien cette absence de pilote qui pose des problèmes éthiques ou philosophiques soulignés par Grégoire Chamayou dans sa Théorie du drone : arton763

  Cette mise à distance fait éclater la notion même de guerre : qu’est-ce qu’un combattant sans combat ? où est le champ de bataille ? et peut-on vraiment parler de guerre quand le risque n’est pas réciproque

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Dico des mots, Philosophie de l'actu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.