Moofing

Moofing n. m. action de travailler un peu n’importe où, sauf au bureau ou chez soi, tant qu’il y a du réseau wifi disponible (celui qui fait du moofing est un moofer)

mouffetteLe moofing consiste à aller s’installer bien confortablement dans un quelconque bistroquet équipé d’un réseau wifi gratuit, et de préférence de fauteuils club, pour travailler sur son ordinateur portable (ou sur sa tablette, c’est bien aussi) en dégustant un grand Caffe Latte dans une ambiance cosy avec de la musique lounge. Sans la présence du mot travailler dans la phrase précédente, tout cela aurait l’air fort sympathique. Et même avec la présence du mot travailler, finalement, on peut se dire que c’est toujours mieux d’aller au turbin dans ces conditions. Cette pratique, ainsi que le mot qui la désigne, nous viennent évidemment tout droit des States, c’est donc forcément trop la classe.

Moofing, de MOOF pour Mobile Out of Office, avec le –ing de working. Ce mode de travail nomade, mobile et flexible révèle certes qu’on peut désormais, grâce aux nouvelles technologies, travailler dans des conditions qu’on peut choisir à sa guise, ce qui est vraisemblablement un progrès. Enfin, ça dépend des boulots, c’est plus difficile de faire du moofing quand on travaille sur une chaîne de montage que quand on est créa dans une agence de comm’, évidemment. Mais à y regarder de plus près, cela révèle sans doute autre chose de moins agréable. Si l’on peut s’octroyer le loisir de moofer, ou de home-worker, cette nouvelle liberté n’est pas sans contrepartie.

lagafLa contrepartie, c’est évidemment le fait de devoir être disponible et réactif en tout lieu et à toute heure, joignable sur sa boîte mail, sur son smartphone, même et surtout en dehors des heures normales de travail. La connectivité non-stop, la disponibilité H24. En fait, quand on moofe, on croit qu’on peut travailler où on veut, alors que surtout on doit travailler où que l’on soit.

Finalement, si on cherchait un équivalent moins anglophile à moof, on pourrait dire tacono, pour Taillable et COrvéable N’importe Où. Et le moofer serait un taconaute.

Le dico des mots qui n’existent pas (et qu’on utilise quand même) – Edition 2015 remastérisée, aux éditions Omnibus

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Dico des mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.