Allô

Interj. – Nabilla, mars 2013telephone

« c’est à n’y rien comprendre ».

L’interjection « allo » ou « allô » apparaît bien évidemment dans le dictionnaire des mots qui existent (c’est-à-dire dans le dictionnaire), où elle est définie comme « servant d’appel dans les communications téléphoniques. » Autant dire que ce mot sert à établir la communication, le contact, le lien entre deux individus.

 Mais manifestement, la sus-nommée « Nabilla » ne l’utilise pas en ce sens. Bien sûr, ses gestes miment l’usage d’un téléphone, mais dans sa bouche, l’interjection « allô » semble bien plutôt exprimer l’incompréhension. Ainsi, le mot finit par avoir le sens contraire de son sens habituel – si tant est qu’il ait un sens. Il désigne plutôt une rupture de la communication.

 Après, on dira peut-être que le fameux « allô », tout comme la suite de cette intervention n’ont de toute façon aucun sens: « t’es une fille et t’as pas de shampoing », ne voulant à peu près rien dire. Mais dans les années 1990, Kate Moss n’avait-elle pas dit: « je déclare la guerre aux cheveux cassants et aux pointes sèches »? Et pourtant, personne ne lui en avait tenu rigueur.

 Pourquoi donc considérer qu’Arthur Rimbaud serait poète quand il invente le mot « abracadabrantesque », alors que Nabilla ne serait qu’une écervelée quand elle réinvente la signification du mot « allô »? Et pourquoi pas…

 

 

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Dico des mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.