Analyse méthodique du Tage Mage ( suite et fin) : les sous-test 5 et 6

Voici pour terminer l’analyse des sous-tests 5 et 6.

–          5. Sous-Test 5 : Expression.

C’est un sous-test polymorphe qui ne cesse d’évoluer avec la créativité des concepteurs mais qui trouve néanmoins son unité dans le souci  de tester l’aptitude à comprendre une information formulée dans un court message verbal puis à en retrouver soit une reformulation conforme, soit une reformulation meilleure pour sa correction et sa précision, la suite probable dans le développement d’un message cohérent.

Plus précisément :

Cette avant dernière étape réclame maîtrise de la grammaire et de l’orthographe ( y compris des règles de ponctuation), connaissance précise du lexique ( synonymes, antonymes, expressions idiomatiques), maniement pertinent des liens logiques.

–          6. Sous-Test 6 : Logique.

Enfin, la dernière épreuve évalue « les capacités de raisonnement inférentiel sur des séries d’informations ».Concrètement, cela signifie que chaque question est constituée d’une liste de données possédant entre elles un lien logique et que le raisonnement consiste à inférer la règle de ce lien logique.

A partir de là, il s’agit pour le candidat de déterminer parmi les cinq réponses qui lui sont proposées celle qui respecte ce lien logique. Les données sont de nature spatiale, ou constituées de lettres et de chiffres.

 

Be Sociable, Share!

Commentaires fermés sur Analyse méthodique du Tage Mage ( suite et fin) : les sous-test 5 et 6

Catégorie Admissions parallèles

Comments are closed.