Analyse méthodique du Tage Mage (4/5): Le sous-test 4 , les conditions minimales.

Ce quatrième sous-test est particulièrement original et stimulant.

Ce quatrième sous-test prolonge le second  ( « Calcul »)  en ce qu’il évalue les mêmes compétences mais à partir d’un énoncé formulé de façon inhabituelle et/ou singulière. Les quinze questions sont formulées avec des  informations initiales qui elles seules ne permettraient pas de résoudre le problème. On ajoute alors deux informations complémentaires (1) et (2), il s’agit alors de décider si :

A)    L’information (1) permet à elle seule de répondre à la question.

B)     L’information (2) permet à elle seule de répondre à la question.

C)     Les deux informations ensemble permettent de répondre à la question.

D)    Chaque information permet séparément de répondre à la question.

E)    Les deux informations ensemble ne permettent pas de répondre à la question.

C’est de loin le sous-test le plus sophistiqué et qui justifie pleinement que l’on se prépare à l’avance à l’exercice ( n’oublions pas que le candidat ne dispose que de ces 20 minutes.)

Exemple :

Enoncé : Un nombre entier a est inférieur à 60. Quelle est sa valeur ?

On comprend bien qu’en l’état, il est impossible de répondre à la question !

D’où les deux informations complémentaires :

a est un cube    ( 1)

a est un multiple de 3   (2)

Raisonnement : l’information  (1) à elle seule ne permet pas de répondre, il existe en effet plusieurs cubes inférieurs à 60 : 1 , 8 , 27 .

L’information (2) n’est pas davantage suffisante : il existe plusieurs multiples de 3 inférieurs à 60 ( 3,6,9, 12, 15, 18, 21, 24, 27…)

Mais si je croise l’information (1) et l’information (2), j’obtiens bien une réponse : 27.

La bonne réponse est donc la réponse C) : l’information (1) et l’information (2) permettent ensemble de résoudre le problème..

L’exercice n’est pas d’une difficulté insurmontable mais il est structuré de manière inhabituelle, ce qui pourrait aux yeux de certains le rendre « complexe ». On ne peut s’en sortir qu’en procédant avec méthode et avec un véritable entraînement. Le stress le jour du test, l’effet de surprise et la brièveté du temps de réponse peuvent littéralement paralyser le candidat. C’est pourquoi, je le rappelle à nouveau il est nécessaire d’être familier des tests et décontracté, intellectuellement disponible.

 

Be Sociable, Share!

Commentaires fermés sur Analyse méthodique du Tage Mage (4/5): Le sous-test 4 , les conditions minimales.

Catégorie Admissions parallèles

Comments are closed.