Qu’est-ce que l’état d’urgence ?

Etat d’urgence.

Quelques heures à peine après les attentats du 13 novembre à Paris, le Président Hollande décrète « l’Etat d’Urgence ».

Si l’expression peut paraître à un puriste de la langue relever de l’oxymore, c’est-à-dire de la contradiction entre les termes (état suppose passivité et durée alors que l’urgence, c’est ce qui presse, ce qui réclame une action immédiate.), elle n’en désigne pas moins une situation d’exception qui implique un régime d’exception.

En mars 1955 Mendès-France puis Edgar Faure vont imaginer cet « état d’urgence » pour éviter d’avoir recours à « l’état de siège » qui aurait de facto transféré la gestion de la crise des Aurès au pouvoir militaire. L’état d’urgence est donc un état d’exception présenté comme libéral puisqu’il se contente de renforcer les pouvoirs des « autorités civiles » (comme le précise explicitement la loi). Cette première expérience va durer 3 mois, et l’état d’urgence s’appliquera aux trois départements algériens.

C’est en mai 1958 que cet état est décrété par Pierre Pfimlin sur le territoire métropolitain. Il s’appliquera au cours des quinze jours qui précèdent l’arrivée au pouvoir du général De Gaulle. Ce dernier en impose un usage nouveau : le Président peut en effet décréter l’état d’urgence, sans consultation de l’assemblée, pendant une période de 12 jours. Cette mesure suppose des circonstances extrêmement graves. Au lendemain du putsch des Généraux, de Gaulle déclare : Au nom de la France, j’ordonne que tous les moyens, je dis tous les moyens, soient employer pour barrer partout la route à ces hommes-là, en attendant de les réduire…Les mêmes mots pourraient être aujourd’hui être prononcés par François Hollande mais au sujet d’un tout autre adversaire..

Une réflexion sur la démocratie dans la guerre obligera à prendre en compte ces différents états d’exception… pour montrer par là  que « l’état d’urgence » est taillé à la mesure des démocraties, précisément.  

 

 

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *