Cours d’introduction sur la famille, une question contemporaine ( suite et fin).

3…mais qui dresse avec la modernité devant elle trois adversaires …

La famille va rencontrer avec la modernité trois adversaires redoutables : le marxisme, la psychanalyse et le féminisme.

Le marxisme tout d’abord qui voit dans la « famille bourgeoise » un lieu de transmission des valeurs dominantes : Les marxistes tenaient à propos de la famille le même discours que sur tout appareil d’encadrement des individus : en tant que subordonnée à l’Etat bourgeois, la famille veille à la reproduction de l’ordre établi…(Jacques  Donzelot).

Continue reading

Les mots qui font l’actu…mars 2015.

                                                                Fessée.

Le Conseil de l’Europe condamne au mois de mars la France pour son laxisme en matière de répression des châtiments corporels. Elle ne prévoit d’interdiction suffisamment claire, contraignante et précise des châtiments corporels.

44 pays ont suivi la Suède depuis 1979 dans sa volonté de pénaliser les châtiments corporels sur les enfants. Mais en France, selon un sondage Ifop publié dans « Le Figaro » du 13 mars, 70% de nos concitoyens tiennent à la fessée et refusent que le législateur revienne sur ce « droit de correction » reconnu donc par la loi…

Résumons : frapper un adulte est un délit, maltraiter un animal est également répréhensible (on se souvient de l’épisode fameux ; Joey Starr vs son singe !), dégrader une pelouse expose à une amende, en revanche gifler ou battre un enfant …eh bien…c’est autorisé, « ça défoule », et dans tous les cas, ce n’est pas bien grave …

Continue reading