Ces mots qui font l’actu ( 3)…Fronde, Ice Buckett Challenge, Rainbow loom, Califat.

                                                                              La Fronde.

Les accents de social-libéralisme du gouvernement font réagir une quarantaine de députés socialiste qui contestent cette politique et de fait menacent la majorité à l’Assemblée. A la fin de l’été, Arnaud Montebourg incarne cette « Fronde », nouveau Prince de Condé, il en partagera le sort : l’exil…

A l’évidence parler de la « fronde » des députés ou bien de ces socialistes frondeurs, c’est par comparaison évoquer la Fronde des Parlements et des Princes contre Mazarin, aux premières années du règne de Luis XIV, de 1648 à 1653. Mais comparaison n’est pas raison et Montebourg n’est pas le Prince de Condé, ni Benoît Hammon le cardinal de Retz !  Si l’on oublie toutefois l’emphase du cliché, une « Fronde », c’est par métonymie une révolte, une contestation de l’autorité. De fait, une fronde est une arme de jet de fortune ; l’arme en elle-même et ses projectiles sont tirés du monde réel des insurgés les plus démunis, sauf que…C’est une fronde que tient à la main David pour combattre et vaincre le géant Goliath : insolence d’une jeunesse qui ne doute de rien ! La fronde n’est pas une simple volée de cailloux en direction des institutions, c’est une contestation radicale de l’ordre établi et des rapports de force prévisibles. Mais c’est aussi une opposition assez mal orchestrée, trop soucieuse de sa liberté pour prendre le temps et le risque de s’organiser. Un esprit frondeur est trop indépendant pour être discipliné.

A lier à une réflexion sur la révolte et la contestation de l’Autorité.

 

                                                                                              Ice Buckett Challenge.

Le 3 septembre, le Prince Albert nomme François Hollande qui aura 24 heures pour relever le défi ou bien choisir – comme l’a fait Barack Obama- de régler une amende de 100 dollars.

Ce « défi du seau d’eau glacé »  lancé sur Face Book durant l’été 2014 par Mark Zuckerberg à Bill Gates, Jessica Biel et Justin Timberlake,  consiste à accepter de se laisser rincer d’un seau d’eau glacé, de filmer la scène et de la poster en nommant alors trois autres personnes qui devront relever le défi . Vain ? Ridicule ? Blague de vieux étudiants en mal de Spring Break ? Pas du tout. Le I.B. C. a permis au 24 août  de cette année, après quelques semaines estivales, de rassembler 70 millions d’euros à destination de la recherche médicale contre la Sclérose Latérale Amyotrophique ( SLA). Sur le mode ludique et en utilisant la pratique des Challenges  Face Book , s’est ainsi constituée une chaîne de solidarité efficace et généreuse. Cette fois la Société du spectacle ne tourne plus à vide, au contraire, elle retourne cette culture de la vacuité contre elle-même au profit du Sens.

De fait, les multiples défis que se lancent des internautes sur Face Book sont le plus souvent stupides et dangereux : du « Fire Challenge » qui consiste à se filmer en train de s’enduire de substance inflammable pour y mettre ensuite le feu au « balconing » ( plonger du balcon de sa chambre d’hôtel directement dans la piscine) en passant par « A l’eau ou un restau ». Tous ces défis ont provoqué récemment des morts et relève de la recherche de la prouesse inutile et d’un héroïsme dérisoire au service d’un narcissisme  délirant.

A mettre en rapport avec la Société du Spectacle et l’ère du vide.

 

                                                                                  Rainbow loom.

Numéro 1 du jouet dans le Monde cet été : ces métiers à tisser des bracelets en plastique multicolores ont enthousiasmé garçons et filles de cinq à quinze ans au Printemps. Au 30 juin 2014, le  fabricant français avait vendu 350 000 kits à 20 euros la pièce.

On aurait pu les appeler « golden looms » – métiers à tisser en or- et non « rainbow looms » – métier à tisser irisés  /  arc-en-ciel -, tant ils ont fait la fortune rapide de leur concepteur, un ingénieur américain qui se lance dans la fabrication de ces trousses d’accessoires ( métier à tisser de 20 cm, crochet en plastique et mini-élastiques) en 2011. Succès rapide, dès 2013.»  C’est sans doute la simplicité d’emploi et la grande variété de combinaisons qui explique un engouement qui réunit – entre autres- le Pape François et Miley Cyrus !

Ce modeste jouet est résolument moderne: démocratique, ludique, de peu de prix, d’un usage immédiat.

 

                                                                                            Califat.

Etat non reconnu mais proclamé le 29 juin 2014, l’Etat Islamique, couvrant une partie du territoire syrien et une partie du territoire irakien, est défini par ses dirigeants comme un Califat.

A la tête de ce Califat, un calife. c’est l’émir Abou Bakr al-Baghdadi al- Husseini qui prend ce titre sous le nom de « Calife Ibrahim ». Que signifie ce retour dans l’actualité de terme qui renvoient aux premiers âges de l’Islam ? De fait, Calife, Califat sont des mots construits sur un verbe en arabe qui signifie « suivre », « succéder ». Le Calife est un successeur du Prophète et le Califat sa juridiction à la fois spirituelle et temporelle. L’Islam honore quatre Califes qui sont les quatre premiers successeurs de Mahommet et leur histoire se confond avec celle de la Oumma, la communauté des premiers musulmans. L’anachronisme de l’usage du califat ( aboli en 1924 par Kemal Atatürk) est délibéré, il renvoie à la pureté de l’origine et rappelle au monde que pour ces « djihadistes » l’Histoire n’est pas passée. Après tout, ben Laden dans les vidéos qu’il enregistrait ne nommait-il pas les chrétiens des « Croisés » ?

A mobiliser pour évoquer la « fin de l’Histoire » et le « Choc des civilisations », ou encore la Guerre Juste, la guerre sainte.

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *