L’épreuve d’Histoire : deux « ajustements » ?

Sciences Po introduit en Histoire deux modifications dans le programme et dans la notation:

« Deux ajustements sont à noter à partir de 2018 : 

Concernant les sujets de composition : Toujours étroitement corrélés aux questions du programme, les sujets de composition pourront, dans leur libellé, introduire une dimension de transversalité en faisant appel à plus d’un item du programme et/ou en suggérant une orientation problématique. Il s’agit d’inciter les candidats à penser leur composition comme une démonstration organisée venant répondre à une question posée, et de tenter d’éviter la récitation de fiches thématiques toutes préparées.

Exemple : « Les régimes totalitaires de l’entre-deux-guerres sont-ils nés de la Première guerre mondiale ? »

Concernant l’étude critique de document : Il a été décidé de noter de manière séparée chacun des deux exercices (l’étude de document et la composition). Les deux notes (l’une sur 12 pour la composition, et l’autre sur 8 pour l’étude critique) seront ensuite additionnées pour arriver à une note d’ensemble sur 20. « 

Commentaire: pour la composition, il s’agit selon moi de bien plus qu’un ajustement. Il s’agit d’ouvrir à une véritable réflexion historique et non d’inciter – comme c’était jusqu’à présent le cas – à la récitation. On ne peut que se réjouir de cette initiative !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>