Le Vendredi: Le concours commun des IEP de Région. Les Questions Contemporaines. Qu’est-ce à dire ?

Concours Commun des IEP de Région. Questions Contemporaines concours 2017.

             Le concours commun à sept IEP de Province propose une épreuve unique en son genre et à laquelle les lycéens qui préparent le Bac ne sont pas formés.

Ce sont les « Questions contemporaines ».

Concrètement, il s’agit bien d’une dissertation de trois heures au cours desquelles il est demandé au candidat de répondre à une question posée à partir d’un programme « tournant » connu dès le début de l’année. A une exception près jusqu’à aujourd’hui (en 2011, l’un des deux sujets revêtait singulièrement une forme strictement nominale : Argent et Démocratie), la formulation interroge directement (même si l’ellipse du verbe donne parfois un aspect plus polémique) : Le sport, une affaire d’Etat(s) ? ou La laïcité, garantie des libertés religieuses ? (en 2012).

Lire la suite

La lettre de motivation

 

Il s’agit évidemment d’un exercice auquel vous n’êtes pas habitué. Sur le site de l’IEP de Paris, voici les conseils qui sont prodigués. En italique, vous pourrez lire mon commentaire :

 

Vous devez écrire votre lettre de motivation directement en ligne, dans la rubrique correspondante de votre dossier de candidature, et non pas sur un document séparé attaché au dossier.

Lire la suite

Mercredi LV1…Mercredi 16 novembre: le corrigé du devoir d’anglais A2-2017.

Chaque mercredi, un billet consacré aux langues vivantes.

Ci-dessous le corrigé du second devoir d’anglais proposé il y a quinze jours.

  1. COMPREHENSION (8/20 points)

After reading the text carefully, reply in English and in your own words to the following questions.

a- Using your own words, explain the reasons why millenial voters might not go to vote for Hillary Clinton. (3 pts)

Clinton needs the electoral support of the black community, as it represents 17.9% of the American population. What worries the journalist is the possible low turnout of African American voters in the polling places in November. Attracting the millennial voters is central for the election of Clinton. There are 3 reasons that explain this phenomenon.

Lire la suite

Mardi, c’est l’histoire ! Corrigé de l’exercice 2 du sujet H2-2017. Il s’agit du commentaire de document.

Donc ce mardi 15, voici le corrigé de l’exercice 2 du second sujet proposé : H2-2017.

Correction du commentaire de document de Melita Mashmann : « Les totalitarismes, genèse, points communs, particularités »

 

Introduction :

Avec la crise économique qui frappe de plein fouet l’Allemagne surtout à partir de 1931, le nombre d’adhérents du parti nazi, le NSDAP, augmente considérablement. 6,4 millions de voix dont une part importante de jeunes électeurs se portent sur le parti d’Adolf Hitler aux élections législatives de 1930.  Alors que l’on compte environ six millions de chômeurs en 1931, le parti voit ses effectifs grossir et compte 1,5 million d’adhérents en 1932. Les historiens comme Ian Kershaw a tenté d’analyser les éléments qui expliquent l’adhésion de nombreux Allemands au NSDAP.

La jeune Allemande Melita Maschmann a tenté d’expliquer avec le recul dans un ouvrage publié en 1964 Ma Jeunesse au temps du Nazisme les raisons pour lesquelles elle a adhéré très jeune au parti national-socialiste des ouvriers allemands. Dans les extraits proposés, elle évoque notamment l’atmosphère au sein de sa famille, les raisons d’une certaine forme de rancœur des personnes qu’elle côtoyait et qui peuvent expliquer son adhésion au NSDAP en mars 1933, trois mois après la nomination d’Hitler comme chancelier alors même que les premiers éléments de la dictature nazie se mettent en place. Le 27 février 1933, le Reichstage est détruit et en mars 1933, les libertés fondamentales suspendues, les partis et le syndicats interdits.

Petites précisions sur l’auteur :  Melita Maschmann est née à Berlin en 1918. Elle a travaillé au service de presse nazi, puis a été affectée à l’administration de camps de travail féminins en Pologne et en Allemagne, supervisant l’éviction de fermiers polonais de leurs terres pour qu’ils soient remplacés par des Allemands. Capturée par les alliés en 1945, elle fut libérée en 1948. Après la guerre, elle devint journaliste indépendante. Dans les années 1950, elle prit conscience de la vérité sur le national-socialisme et entreprit de raconter son parcours. Elle est morte en 2010.

Etudier les extraits de Melita Maschmann dans Ma Jeunesse au temps du Nazisme, c’est se demander comment une jeune femme d’une famille moyenne allemande éloignée des thèmes nationaux-socialistes et notamment celui de l’antisémitisme a pu adhéré dès 1933 au parti nazi.

Lire la suite

Lundi 14 novembre: démarrage du coaching « Sciences Po » option Blog.

Bonjour !

Vous avez, j’espère, déjà noté que depuis quelques semaines le rythme et la nature des billets postés ont un peu changé. C’est que nous étions en phase d’expérimentation d’une formule un peu différente de celle des années précédentes et qui débute vraiment aujourd’hui.

Lire la suite

Master: Corrigé de la première note N1-2017

CORRECTION NOTE 1

La récente réforme du collège a suscité une vive opposition malgré son ampleur relativement restreinte. Cette difficulté à réformer l’école semble problématique surtout quand selon les résultats des enquêtes du PISA la France est l’un des pays de l’OCDE le plus inégalitaire en matière de l’éducation. L’école république ne semble plus garantir l’égalité des chances qu’elle promet et les inégalités scolaires se creusent. Quelle est l’ampleur de ces inégalités en France ? Et à quels facteurs les doit-on ?

Lire la suite

Master, épreuve écrite : un premier exercice sur la note de synthèse pour s’entraîner.

A partir des documents suivants dégagez le plan d’une note de synthèse. Vous rédigerez aussi l’introduction et la conclusion.

Une proposition de corrigé sera publiée à part.

 

                                                         DOCUMENTS

 

 

Document 1

Dalou Jean-Pierre et alii, « Scolarisation et origines sociales depuis les années 1980 : progrès et limites », in INSEE, Trente ans de vie économique et sociale, 2014, p. 43-53.

Le système éducatif a changé en 30 ans, à la fois sous l’effet des réformes mais aussi sous l’effet des transformations démographiques et sociales de la société. Les dépenses consacrées à l’éducation ont accompagné ces changements. Tous niveaux confondus, la dépense par élève progresse sur la période 1980-2011 de 1,8 % en moyenne par an (en euros 2011).

Lire la suite