Révisez le bac avec la série « Homeland »

1 Star (33 votes, average: 1,00 out of 1)
Loading...Loading...

Matière : histoire • Partie du cours à réviser : « le Proche et Moyen Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale » et « Etats-Unis : Religion et Société ».

L’histoire de la série

Nicholas Brody, soldat américain disparu lors d’une mission en Irak, il y a 8 ans, réapparaît, alors que tout le monde le pensait mort. Rapatrié aux États-Unis, il est accueilli en héros par sa famille et le gouvernement. Mais l’agent de la CIA, Carrie Mathison, est persuadée que le héros est devenu un espion à la solde de l’ennemi, préparant la prochaine attaque terroriste sur le sol américain.

A retenir pour le bac

20 ans après la Guerre du Golfe, les Etats-Unis continuent de considérer cette zone comme un échec militaire devenu un traumatisme social. Entre les Etats-Unis et de nombreux pays comme l’Irak ou l’Afghanistan, les relations politiques sont difficiles et la confiance est impossible. Des affrontements se sont succédés, entre pays du Moyen-Orient et du Proche Orient, ou bien avec des intervenants extérieurs. A ce titre, la situation géopolitique semble sans issue pour cette région du globe. Les Etats-Unis, victimes de cet échec d’action et de négociation, n’ont toujours pas digéré de ne pas réussir leur entreprise. Amertume supplémentaire pour les citoyens américains : ceux qui l’ont payé le plus cher, ce sont les soldats et leurs familles. Le tout a ébranlé la confiance d’un peuple et d’une nation habituellement fiers, devenus craintifs.

Mais plus qu’un simple constat des ingérences belliqueuses, Homeland apporte un œil nouveau sur les soldats revenus de la guerre : certains ont finalement compris et adopté le point de vue du pays qu’ils étaient venus « conquérir », se convertissant à l’Islam, d’autres ont carrément adhéré à l’idéologie de l’ennemi. La conversion à l’Islam d’un des personnages principaux – priant depuis le sol américain – aborde le débat des musulmans aux Etats-Unis, et de la place de toutes les religions non chrétiennes dans un pays qui définit une grande part de son identité par la chretienneté.

Et ce qui ne correspond pas à cette norme historique chrétienne, qu’elle vienne de l’extérieur ou qu’elle soit intégrée par ses habitants, constitue une menace, psychologique, trop vite traduite par certains comme un possible terrorisme. Homeland appuie sur les blessures post-11 septembre du peuple américain, en présentant tous les dysfonctionnements idéologiques, quels que soient leur nature : politique, religieuse ou sociale.

Plus d’infos sur la série sur ReviewdePresse.com.

Fiche pratique

Titre : Homeland • Créateur : Howard Gordon et Alex Gansa, d’après la série télévisée israëlienne, Hatufim (Kidnapped), créée par Gideon Raff • Année : depuis 2011 (la série est diffusée sur Canal+ depuis le 13 septembre) • Récompenses : Emmy Award 2012 du meilleur drama, du meilleur acteur et de la meilleure actrice (Damian Lewis, Claire Danes), et du meilleur scénario. Meilleure série télévisée dramatique aux Golden Globes 2012.


Vous avez vu cette série ? Donnez votre avis !



Vous projetez cette série à vos élèves ? Réagissez !

Filed under Histoire