Révisez le bac avec la BD « Carnets d’Orient » (tomes 9 et 10) de Jacques Ferrandez


Matière : histoire • Partie du cours à réviser : colonisation et décolonisation de l’Algérie.

L’histoire de la BD

Entre 1958 et 1962, l’Algérie sombre dans la violence. Octave et Samia partent vivre au Québec mais reviennent au moment du décès du père d’Octave en janvier 1960. Albert Camus meurt dans un accident de la route. Samia, enceinte, rejoint Paris où vivent Sauveur et Marianne, qui ont fait le choix de quitter l’Algérie. Octave accepte une mission d’intermédiaire entre les combattants FLN et les émissaires du Général de Gaulle. Il est condamné à 10 mois de prison avec sursis après le putsch des généraux à Alger, en avril 1961. Le frère de Sauveur meurt dans les conflits qui opposent les pieds-noirs radicaux et l’armée en mars 1962, quand les accords d’Evian débouchent sur un cessez-le-feu en Algérie. Octave rapatrie sa mère en métropole, le 4 juillet 1962, lendemain de l’indépendance.

A retenir pour le bac


Jacques Ferrandez montre avec habileté les jeux des divers acteurs dans les dernières années du conflit algérien. Les Pieds-noirs considèrent que le Général de Gaulle est au pouvoir grâce à leur action. Beaucoup acceptent mal sa politique. « Européens » et « musulmans » ont voté pour la première fois à égalité pour approuver le projet de constitution de la Ve République.

En octobre 1958, le président propose une « paix des braves » aux combattants indépendantistes puis il annonce, en septembre 1959, le recours au principe d’autodétermination. Cependant la guerre continue et les maquis indépendantistes sont traqués par l’armée qui a toujours massivement recours à la torture. Au sein du FLN, les conflits font rage pour la course au pouvoir.

Quand le général parachutiste Massu est relevé de son commandement en Algérie, en janvier 1960, des émeutes pieds-noirs éclatent à Alger. La coalition des pieds-noirs radicaux et des officiers attachés à l’Algérie française engendre le putsch des généraux d’avril 1961. Son échec précipite les actions terroristes de l’Organisation Armée Secrète qui entend maintenir la présence française en Algérie.

Au moment du cessez-le-feu de mars 1962, un fossé infranchissable sépare les communautés. L’écrasante majorité des pieds-noirs choisit « la valise » plutôt que le « cercueil » et part en métropole. La situation de plus de 150.000 Harkis, Arabes et Berbères, qui ont combattu pour le maintien de la France en Algérie, paraît désespérée.

Fiche pratique

Titre : Carnets d’Orient, Dernière demeure (tome 9) et Terre fatale (tome 10)Auteur : Jacques Ferrandez • Editeur : Casterman • Année : 2007 (tome 9), 2009 (tome 10)


Vous avez lu cette BD ? Donnez votre avis !



Vous faites lire cette BD à vos élèves ? Réagissez !

Be Sociable, Share!

Filed under Histoire