Révisez le bac avec la BD « Carnets d’Orient » (tomes 6, 7, 8) de Jacques Ferrandez


Matière : histoire • Partie du cours à réviser : indépendance de l’Algérie.


L’histoire de la BD (tomes 6, 7 et 8
)


Le tome 6 des Carnets d’Orient de Jacques Ferrandez débute avec les attentats revendiqués par le Front de Libération National (FLN) de novembre 1954. Sauveur est étudiant en médecine. Sa fiancée Marianne travaille dans une librairie. Ils sont amis avec Samia, jeune étudiante arabe. Octave, frère de Marianne et militaire parachutiste, revient d’Indochine où la France a été vaincue.

Chacune de ces existences bascule avec le conflit. Samia et son cousin Ali sont partagés entre leurs idéaux humanistes et l’engagement dans l’action violente. Octave, amoureux de Samia, veut remporter la guerre mais réprouve les méthodes de l’armée. Marianne est grièvement blessée dans un attentat à la bombe du café « Otomatic » en janvier 1957.

Dans le volume 7, Samia, dont le cousin Ali combat dans les rangs FLN, est manipulée par l’armée pour démanteler un maquis. Octave parvient à la protéger. Elle l’accompagne dans sa mutation vers le sud, dans le Djebel Amour, où il dirige une Section Administrative Spécialisée, unité de l’armée chargée de soigner et d’éduquer les populations arabes.

Le volume 8 s’achève avec le retour au pouvoir du Général de Gaulle et son discours sur le forum d’Alger, le 4 juin 1958.


A retenir pour le bac

Le grand talent de Jacques Ferrandez est de donner à voir la complexité de la situation en Algérie et les prises de position des multiples acteurs du conflit. En 1954, l’Algérie urbaine qui concentre l’immense majorité des « pieds noirs », les « Européens », contraste avec l’Algérie rurale pauvre, illettrée, où vit la plupart des « Musulmans », Arabes et Berbères. La mise en place des réseaux indépendantistes FLN et MNA, en villes et dans le « bled » (campagne), mélange persuasion et contrainte. Il s’agit pour les combattants d’être parmi la population « comme un poisson dans l’eau ».

L’année 1956 marque une escalade dans la violence. Le FLN commet des attentats à la bombe dans les cafés et lieux publics d’Alger. L’armée française obtient des parlementaires des pouvoirs spéciaux et développe une contre guérilla basée sur la torture, les déplacements et internements de population.

L’Algérie sombre dans une escalade de violence : ratonnades commises par des pieds noirs en réponse aux attentats, règlements de compte au sein du FLN où se généralise la suspicion de trahison, opérations sanglantes de l’armée, conflit entre les deux mouvements FLN et Mouvement National Algérien du leader historique Mohamed Hadj Messali.

La situation de la population « musulmane » apparaît particulièrement complexe, prise au piège dans une spirale de violences alimentée par l’armée française, le FLN, le MNA et la radicalisation de certains pieds noirs. Ces derniers, forts du soutien de la hiérarchie militaire à Alger, les généraux Salan et Massu, établissent en mai 1958 un pouvoir insurrectionnel qui permet le retour au pouvoir du Général de Gaulle.

Ferrandez met en relief les contradictions d’une armée française à laquelle les dirigeants politiques ont abandonné le pouvoir et qui doit assumer la répression, la guerre et la « pacification ».

Le regard du prof

Les Carnets d’Orient de Jacques Ferrandez évoquent la période coloniale en Algérie entre 1830 et 1962. On y suit les destins croisés, sur plusieurs générations, de colons et leurs descendants, « les pieds-noirs », mais aussi d’Arabes et Berbères.

Cette série permet de comprendre l’entreprise coloniale française en Algérie et la complexe guerre d’indépendance dans le cadre du thème « De l’impérialisme colonial européen à la décolonisation » des programmes de terminale ES, L, S en vigueur jusqu’en juin 2012. Elle illustre le thème « colonisation et décolonisation » du nouveau programme de première, effectif depuis la rentrée 2011.


Fiche pratique


Titre
: Carnets d’Orient, La guerre fantôme (tome 6), Rue de la bombe (tome 7), La fille du djebel Amour (tome )Auteur : Jacques Ferrandez • Editeur : Casterman • Année : 2002 (tome 6), 2004 (tome 7), 2005 (tome 8).


Vous avez lu cette BD ? Donnez votre avis !



Vous faites lire cette BD à vos élèves ? Réagissez !

Be Sociable, Share!

Filed under Histoire