Révisez le bac avec le film « L’affaire Farewell » de Christian Carion


Matière : histoire • Partie du cours à réviser : guerre froide.

L’histoire du film

Le scénario de ce film est « librement inspiré » de faits réels. En 1981, un colonel du KGB (service de renseignements soviétique – et police politique -) remet des informations exceptionnelles à un ingénieur français, en poste à Moscou. Celui-ci les fait parvenir au service du contre-espionnage français. Mitterrand en informe alors le Président Reagan qui le convie à la Maison Blanche.
Ce qui motive le colonel soviétique, c’est l’espoir d’une « nouvelle Révolution, après celle de 1917, qui fera exploser le système ». Le film s’achève en 1985 au moment au Gorbatchev est porté au pouvoir.


A retenir pour le bac

L’espionnage est un aspect à retenir de la guerre froide (1947-1991), même s’il n’est pas essentiel. Celle-ci est avant tout l’affrontement entre pays de l’Ouest et de l’Est, une fois l’URSS dotée de l’arme atomique (1949), puis nucléaire (1955). La guerre était dite froide car aucun conflit n’a dévasté une partie majeure de la planète. Mais l’engagement de troupes américaines en Corée (1950-1953), puis au Vietnam (1961-1972), a pu faire redouter l’engagement nucléaire d’une des deux super puissances. Hormis ces conflits, la crainte était vive pour les populations du monde entier qu’une erreur technique ou politique (crise des missiles nucléaires soviétiques à Cuba, en octobre 1962) ne déclenche le « feu de l’apocalypse ».

Découvrez la bande annonce du film en cliquant ici.

Fiche pratique


Titre
: L’affaire Farewell (adapté du roman « Bonjour Farewell » de Sergueï Kostine, Robert Laffont, 1997) • Réalisateur : Christian Carion • Année : 2009.

Vous avez vu ce film ? Donnez votre avis !



Vous projetez ce film à vos élèves ? Réagissez !

Be Sociable, Share!

Filed under Histoire