Révisez le bac avec la BD « AD, La Nouvelle Orleans après le déluge » de Josh Neufeld


Matière : géographie • Partie du cours à réviser : gérer les espaces terrestres (les espaces exposés aux risques majeurs).



L’histoire de la BD

Les 29 et 30 août 2005, l’ouragan Katrina s’abat sur la Nouvelle Orleans. Il provoque une rupture des digues et les eaux du lac Ponchartrain inondent 80 % de la ville, sous 5 mètres d’eau par endroits. Josh Neufeld construit son récit tel un reportage autour du destin véridique de sept personnes issues de différents quartiers, différents milieux sociaux et différentes origines, qui affrontent la catastrophe. Tous ne sont pas également vulnérables. Le docteur Brobson, notable du quartier français, est relativement épargné tandis qu’Abbas, épicier d’origine iranienne dans le quartier d’uptown, perd tout dans la catastrophe. Parmi les 10 % de personnes restées en ville, nombreux sont ceux qui sont pauvres et âgés.

Les réfugiés au Palais des Congrès Ernest N. Morial ou au Louisiana Superdome sont abandonnés plusieurs jours à leur sort sans eau ni vivres et dans des conditions insalubres. La reconstruction des vies après le déluge se révèle difficile. Ainsi Denise, diplômée en psychologie-conseil, se sent incapable de revenir dans la ville, au contraire de Leo, éditeur d’un magazine de musique qui travaille avec des déficients intellectuels, « marié pour le meilleur et pour le pire à cet endroit ».


A retenir pour le bac

Le dessin « ligne claire » de Neufeld produit des images impressionnantes de la catastrophe. Il montre que le danger potentiel qui pouvait affecter la Nouvelle Orleans était évalué par la FEMA (Federal Emergency Management Agency) qui disposait de simulations. La fragilité des digues était connue des autorités mais leur renforcement impliquait des investissements élevés. A partir du 26 août 2005, Ray Nagin, maire de la ville, ordonne une évacuation à partir des prévisions des services météorologiques. Cependant, les véhicules particuliers constituaient le principal moyen d’évacuation envisagé. Parmi les victimes, beaucoup ne disposaient d’aucun véhicule. Les moyens de transport collectifs, entreposés en zone inondable, furent déficients. Dans cette société riche et développée, la catastrophe (1460 morts en Louisiane) touche d’abord les plus pauvres.


Fiche pratique


Titre
: A.D. La nouvelle Orléans après le délugeEditeur : La boîte à bulles • Auteur : Josh Neufeld • Année : novembre 2011 pour la traduction française (2009 pour l’édition américaine).

Vous avez lu cette BD ? Donnez votre avis !



Vous conseillez cette BD à vos élèves ? Réagissez !

Be Sociable, Share!

Filed under Géographie