Révisez le bac avec la chanson « La tondue » de Georges Brassens


Matière : histoire • Partie du cours à réviser : Seconde Guerre mondiale (bilan et mémoire du conflit en France).


L’histoire de la chanson

La Tondue a été composée et publiée par Georges Brassens en 1964, 20 ans après la Libération de la France. L’auteur évoque, au passé, la tonte d’une femme à laquelle il a assisté. La chanson se présente sous la forme de 10 quatrains de rimes suivies, avec reprise par épiphore, du second hémistiche « La belle qui couchait avec le roi de Prusse, avec le roi de Prusse ». Le langage familier du texte révèle la sympathie de l’auteur pour la victime mais traduit aussi son remords d’avoir laissé faire la vengeance.



A retenir pour le bac

Pendant l’été et l’automne 1944, au cœur des « journées libératrices » plus de 20 000 femmes furent tondues dans au moins 70 départements français et exhibées dans un « carnaval moche ». Accusées pour beaucoup de « collaboration horizontale », c’est-à-dire de relations sexuelles avec l’occupant nazi, elles furent les premières victimes expiatoires d’une justice populaire expéditive.

Par son absence d’engagement, liée à la peur, Georges Brassens représente une image de la « zone grise » par laquelle on désigne la majorité des Français qui ont vécu passivement les événements entre 1940 et 1944. « J’aurais dû prendre un peu parti pour sa toison » mais « Je n’ai pas bougé du fond de ma torpeur ».

Le regard du prof (et de ses élèves*)

Ecrite 20 ans après les faits, au cœur des années 60, cette chanson témoigne aussi de l’évolution des représentations dans une société bouleversée par la croissance. A l’époque de la minijupe (1965), de l’autorisation pour les femmes d’exercer une activité professionnelle sans l’autorisation du mari (1965), de la libéralisation de la contraception (1967), Brassens regarde davantage la tondue comme une femme amoureuse (« son penchant prononcé pour les Ich liebe dich ») que comme une collaboratrice coupable.

Entre la première dénonciation des tontes par le poète Paul Eluard en 1944 (« Comprenne qui voudra »), et la chanson de Gérard Lenorman qui évoque son père, soldat allemand inconnu (« Pourquoi mon père ») en 1981, ce texte de Brassens témoigne enfin du traumatisme que représente ces faits dans la mémoire de la Seconde Guerre mondiale en France.

Pour écouter la chanson « La tondue », cliquez ici.

Fiche pratique

Titre : La Tondue • Auteur et interprète : Georges Brassens • Année : Album « Les copains d’abord », première édition novembre 1964, Philips.

(*) Cette fiche a été réalisée par Mélissa Sicre, Francesca Masutti, Eléa Rousse-Geneix, Salomé De
Foville, élèves de seconde au lycée Georges Brassens, Paris XIXème.

Vous connaissez cette chanson ? Donnez votre avis !



Vous faites écouter cette chanson à vos élèves ? Réagissez !

Be Sociable, Share!

Filed under Histoire