Révisez le bac avec le film « Coup de torchon » de Bertrand Tavernier


Matière : histoire • Partie du cours à réviser : décolonisation.

L’histoire du film


En 1938, dans une petite ville d’Afrique occidentale française, l’unique policier subit les sarcasmes de ses semblables pour sa fainéantise et sa veulerie. Derrière ce personnage se cache en réalité un assassin diabolique qui se débarrasse peu à peu de tous ceux qui le gênent ou le persécutent en faisant accuser d’autres que lui. Il est finalement le seul blanc au milieu de la population africaine.

Avec un humour grinçant, il résume ainsi la philosophie de son métier de policier : « normalement, c’est aux riches et aux puissants que je devrais serrer la vis. Seulement, je n’ai pas le droit, justement parce qu’ils sont riches et puissants. Alors, il faut bien que je me rattrape en tapant deux fois plus fort sur les pauvres, les malheureux, les nègres. »

A retenir pour le bac

Bertrand Tavernier décrit de manière caricaturale la société coloniale française, à bout de souffle à la veille de la Seconde Guerre Mondiale. La faillite des institutions est due en partie à la médiocrité de leurs représentants et à l’ambiance délétère qui prédomine dans les colonies. Les populations dites « nègres » sont maintenues à un statut social très inférieur. Le racisme latent ou violent qui en résulte en est soit la cause soit le résultat.

Découvrez un extrait du film en cliquant ici.

Fiche pratique


Titre : Coup de torchon (adapté du livre « 1.275 âmes » de Jim Thomson, Gallimard) • Réalisateur : Bertrand Tavernier • Année : 1981 • Récompenses : 9 nominations aux Césars de 1982. Prix de l’Athénée au festival de San Sébastien (1982). Prix du Public au festival de Durban (1982).

Vous avez vu ce film ? Donnez votre avis !



Vous projetez ce film à vos élèves ? Réagissez !

Be Sociable, Share!

Filed under Histoire